Animint

  Anime & manga

 
 
“Animint traite des dessins animés japonais et du manga. Outre ce blog, le site comporte plusieurs milliers de pages de texte illustré.”

Motivation, vous avez dit motivation?

Par le :: Webmastering

films , mangas , 2011

En parcourant le billet d'auto flagellation de Tethocomprendre par là que l'auteur ne se fouette pas mais marche avec des flageolets secs dans ses chaussures – j'ai eu envie de revenir sur ce vaste sujet qu'est la motivation de tenir un site, plus particulièrement un blog. 

Au travail, c'est un sujet récurrent pour les managers qui doivent mobiliser la matière grise de leurs collaborateurs ou travailler dans le cadre d'un projet avec d'autres personnes. Au delà des méthodes plus ou moins morales, les formateurs aiment bien aborder le thème en mettant un pied dans la psychologie et vous sortir des mots savants, tels que la pyramide des besoins de Maslow. La hiérarchisation des besoins est simple à saisir – ça tient bien sur un slide de présentation Powerpoint – mais pour le moins éculé. Cela date de 1954 quand même et bien remis en question depuis. Néanmoins, vous avez là une idée simple de classification de vos aspirations et où vous en êtes.

Petit aparté d'ailleurs pendant qu'il est question de boulot. A ceux qui se demandent s'il faut mentionner son intérêt pour les mangas et compagnie dans son CV: C'est sûr qu'il n'est pas recommander de s'épancher sur ses nuits passées à jouer à des éroges incestueux frère/soeur mais l'un des buts peut être que le recruteur vous range au moins dans la catégorie des collectionneurs de boîtes de camembert. Pouvoir s'investir à fond dans une passion, c'est un bon point.

Après, c'est au manager – s'il est bon - de canaliser toute votre énergie dépensée en futilité vers quelque chose qui rapporte à l'entreprise.  C'est plus facile de canaliser que de faire jaillir de l'eau là où il n'y en a pas. Il n'y a rien de plus désespérant que de lire "hobby: cinéma, internet", sous entendu "je mange aussi des pâtes". Je dis ça, je dis rien. Si cela ce trouve, vous tomberez sur quelqu'un qui vous pendra pour un gros pervers dès que vous avouez aimer lire Nana. Nana de Zola?

Revenons aux blogs et à la motivation à avoir. Vous avez déjà une tripotée de conseils énumérés par Shinmanga en mai dernier, avant de se lancer dans le site. De mon côté j'avais également mentionné le cas du site Animint, dans son ensemble. Fichtre, bientôt 15 ans, comme Detective Conan sur YTV,  et ceux qui étaient là pour l'anniversaire des 10 ans du site, doivent se dire "déjà 5 ans".

A mon avis, inconsciemment ou pas, se pose toujours la question de l'objectif du blog, notamment quand l'auteur commence par avoir du vague à l'âme.

Plus l'objectif est ambitieux, plus les contraintes derrière pourront être importantes et plus il sera peut être délicat de trouver la motivation. C'est toujours plus facile de circuler librement que forcé, et certaines règles du genre 1 article par jour, apportent des contraintes, sans pour autant répondre à votre attente. N'y a-t-il pas d'autres moyens d'atteindre mon objectif? Encore faut il pouvoir le formuler.

J'aime bien les avis catégoriques du genre quand on fait un blog, c'est pour être lu. Je me demande s'il ne reste pas des excentriques qui pondent leur blog juste parce que cela fait joli et que c'est cool, sans se soucier des visiteurs, voir même se disent "ah flûte, y a des gens qui peuvent voir?".

Partons quand même de cet axiome communément admis: Vous faites un blog et vous aimez que des gens vous lisent et réagissent à ce que vous écrivez. Vous êtes dans un besoin de reconnaissance, voir d'appartenance en rejoignant la famille des blogueurs.

Vous pouvez aussi très bien vous contentez de l'avis d'une seule personne qui découvre un nouveau titre grâce à vous. Qu'il y en ait eu un, suffit à votre bonheur.

En général, savoir si on est lu passe par ses statistiques mais celles-ci sont très dépendantes des moteurs de recherche et ce n'est pas très glorieux de se dire que plusieurs centaines  de visiteurs sont venus car ils cherchaient des news sur le 3ème film de Twilight, mais ils n'avaient rien à battre de votre article de 3 kilomètres de long sur .Hack//Legend of the Twilight.

D'autres critères plus justes sont par exemple le nombre de commentaires sur vos écrits ou le nombre de liens dessus, la consécration étant d'apparaître dans ce top ou sur cette carte... ou pas. "Si c'est pour avoir son nom écrit en plus petit que celui de Z, c'est la honte." - remplacer "Z" par un nom de site que vous honnissez. 

Cet article devenant un peu n'importe quoi, je finis par quelques conseils pour conserver sa motivation, voir la retrouver

1. Faites un pari stupide

Genre vous vous engagez à danser nu sur le parvis de Notre Dame au mois de janvier, si vous n'écrivez pas d'article d'ici le 31 décembre 2011. Cela devrait vous motiver.

2. Ne passez pas trop de temps sur vos articles

Vous aimez le travail bien fait et bien fini? Ben écourtez quand même. La prochaine fois vous ferez mieux en moins de temps. Bien sûr, il y a un service qualité minimum à assurer, mais si c'est pour ne rien écrire au bout du compte, la frustration est de mise et vous n'irez jamais plus vite. La méthode consiste aussi à sacrifier que des sujets qui ne vous tiennent pas à coeur. Que cela ne vous empêche pas de pondre des dossiers, si vous avez passé des heures à faire des recherches et que vous arrivez au bout.

Le deuxième point est de battre le fer quand il est chaud. Si vous avez une bonne idée et que cela vous botte d'écrire dessus, ce n'est pas une bonne idée de repousser tout ça à la semaine prochaine, où vous vous direz "bof". Avec la méthode "j'écris vite", vous vous direz "bof" de toute manière la semaine prochaine mais l'article sera publié et vous vous réjouirez d'avoir passé aussi peu de temps sur un sujet "bof".

Enfin, vous avez un argument de plus pour être blindé contre les critiques. De toute manière, c'était un brouillon donc c'est normal qu'il y ait des imprécisions.  Rappelons que la première véritable raison d'être blindé contre les critiques est que "vous êtes Dieu et que l'autre est une sous-m****".

3. Mettez vous en couple avec un copain (ou une copine) qui soit fan(e) de votre blog

De préférence illettré(e), de manière à ce que l'autre n'écrive pas les articles à votre place non plus. Ce serait la solution de facilité sinon et la motivation zéro. Non, il vous faut quelqu'un qui vous fouette régulièrement donc un(e) sadique de préférence.  Message pour les hommes: Évitez le modèle 95C adepte du décolleté, c'est mauvais pour la concentration.

4. Bloguer à plusieurs

Il y en a bien un dans le lot qui sera motivé pour pondre un truc de temps en temps et les autres pourront adopter la méthode Coué "Ouah, on est motivé, y a un nouvel article sur le blog". Ils pourront même s'offrir le luxe de dire qu'ils n'auraient pas fait ça comme ça.

La méthode pose juste le problème de cohabitation mais cela marche bien s'il y a un auteur officiel, un genre de rédac chef qui a l'ascendant sur les auteurs invités, voir plus si affinité - cf. le point 3. Cependant, cela ne nous regarde pas.

5. Faites vous blackbouler 10 fois sur Sama

Si je vous refuse 10 fois l'inscription sur Aggregator Sama, votre blog est sans doute toujours de la m*** mais c'est sûr, vous avez su réveiller votre chi psychique:  Il faut de la motivation pour oser le soumettre autant de fois.

6. Ayez des marronniers en stock

Il est vrai qu'un blog sans publication est un blog qu'on finit par oublier donc il faut assurer un taux minimum de remplissage s'il vous souhaitez conserver vos lecteurs – indépendamment des agrégateurs. Qui dit marronnier, ne dit pas forcément article de nul. Ce sont juste des sujets plus facile à trouver et un contenu plus facile à écrire, car toujours construit sur le même modèle.

D'un autre côté, c'est décourageant car vous faîtes moins d'effort mais l'article peut être mieux accueilli qu'un autre billet sur lequel vous avez passé plus de temps. Néanmoins, cela améliore votre taux d'articles publiés sur l'année.

Sur Animint, j'ai compté 71 articles de blog en 2010, avec au moins 1 article par mois sur les Animage, plus autant en moyenne sur les anime des différents saisons, sans oublier les tops 10 divers et variés. Plus d'un tiers du contenu quand même.

7. Soyez original

C'est le conseil opposé au précédent. Pondre à la chaîne les critiques des tomes de manga, uniquement parce que vous voulez continuer à avoir votre service de presse, c'est pour le moins démobilisateur. Passez plus votre temps à dénicher une idée originale au détour de vos tribulations. De temps en temps, la frontière est étroite entre le marronnier et l'idée pertinente. Publier votre "top 5 des doigts de la main" et tout le monde vous prendra pour un idiot. Annoncez votre "top 7 des doigts de pied" et vous ferez la Une des quotidiens "Alien existe et il blogue!"

8. Prenez du plaisir à bloguer

C'est très bête à dire mais autant le rappeler. Quel intérêt sinon? Si quelque chose est définitivement cassé, alors c'est cassé et passez à autre chose, ressourcez vous.


Motivation

Discuter de ce billet sur le forum - - Laisser un commentaire »

Cet article vous a plu?

Faites-le connaître ou votez pour cet article sur les sites suivants :

  • anime manga aggregator sama
  • Partager sur del.li.cious
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google

Commentaires sur ce billet:

  1. Le 21/12/2010 à 17:00
    Rukawa a dit

    j'ai l'impression quand même, que même si sama a plus de blog qu'avant, on a moins de blog avec d'articles pertinents et intéressants.
    je prédisais il y a 3 octobre de cela que la nouvelles générations avaient tous les mêmes goûts, et qu'ils n'avaient pas l'habitude d'écrire pas de style, mais là c'est pire, beaucoup ne sont même pas intéressant à lire.

    et, pas si bizarrement que cela, presque tout le monde pond un article en week end, ce qui donne pas très envie de s'étaler à tout lire et de ne choisir seulement que ceux auquel on est habitué.
    ton cerveau marche comme l'algorithme facebook qui ne publie sur ton mur que tes plus anciens amis et pas ton dernier nouvel ami. Ici, vu que la plupart ne pondent pas de sujets pour se démarquer, tu ne les lis pas, et dans la masse de 10 articles publiés un samedi/dimanche/lundi tu prends encore moins la peine de jeter un coup d'oeil dessus.

    et toujours personne pour faire une analyse et de reflexion. Bon, certains tentent avec pleins de données éronnés/incompletes comme sur dreammachin à propos des salaires dans l'animation japonaise. Mais ici l'effort est louable contrairement aux divers articles sur OreImo (tiens je suis étonné, on n'a pas tant d'articles que cela sur la disparition d'aroui, le fansub a déjà 3 jours, je prévois une avalanche pour lundi prochain).

    en revanche, je prefere ces billets plus personnels comme le coming out de sirius sur citron fraise.

  2. Le 21/12/2010 à 17:10
    Yuki a dit

    "1. Faites un pari stupide" -> quand on n'a honte de rien, ça n'aide pas vraiment.

    "2. Ne passez pas trop de temps sur vos articles" -> prendre son temps n'est pas un mal. Par contre, se laisser plusieurs mois pour faire un article, c'est juste lui donner 90% de chances de mourir.

    "3. Mettez vous en couple avec un copain (ou une copine) qui soit fan(e) de votre blog" "De préférence illettré(e)" -> je préconise plutôt le pote blogueur, celui qui sait écrire. Au moins, il pourra faire de la relecture en plus de vous motiver.

    "4. Bloguer à plusieurs" -> la flemme, c'est contagieux.

    "5. Faites vous blackbouler 10 fois sur Sama" -> ou faites comme moi, n'essayez même pas quand vous savez que vous ne remplissez pas le deuxième critère de choix. :p

    "6. Ayez des marronniers en stock" -> Ça peut être en opposition avec les points 7 et 8.

    "7. Soyez original" -> je propose le blog sans billet ! Ça marche ?

    "8. Prenez du plaisir à bloguer" -> et si vous n'en avez plus, laissez tomber pendant un moment, l'envie vous reprendra peut-être (par contre, il faudra probablement refaire les démarches auprès de Sama si la pause a duré trop longtemps).

  3. Le 21/12/2010 à 17:36
    Gemini a dit

    Rukawa a des hallucinations : il voit des foules d'articles sur oreimo là où il n'y en a pas, je vais devoir prendre ça comme une attaque personnelle...

    Pour ma part, la motivation ça va, ça vient... Parfois, j'ai envie de parler d'un anime que je viens de voir, d'autre fois ils passent à la trappe. Généralement, les articles qui trainent dans les brouillons pendant trop longtemps finissent à la corbeille, car je pense qu'un article doit se rédiger selon l'inspiration du moment. Enfin, c'est comme cela que je fonctionne. Et parfois, je vais avoir plusieurs envies d'articles simultanées.

    Le plus gros ennemi du blogueur, c'est le commentaire qui n'a pas plus d'utilité et de fondement qu'un spam. Je ne connais rien de plus démotivant.

  4. Le 21/12/2010 à 17:47
    Rukawa a dit

    t'as juste une mémoire de poisson Gemini
    http://sama.animint.fr/search.php?q=oreimo&x=0&y=0

  5. Le 21/12/2010 à 17:52
    Yuki a dit

    Gemini -> tu veux plus démotivant ? Voir 0 visiteurs sur tes stats, même les bots veulent pas te voir. (non, ça ne m'est pas encore arrivé)

  6. Le 21/12/2010 à 17:59
    Gemini a dit

    Rukawa >> je sais utiliser la fonction recherche, mais j'attends de voir d'autres en parler maintenant la diffusion achevée (sinon quel intérêt ?)

  7. Le 21/12/2010 à 18:50
    Lux a dit

    Pour ma part, je suis assez satisfait. Il faut dire que mon blog peut plus facilement tenir la distance car il ne parle pas spécifiquement d'animation japonaise ou de jeux vidéo. Il parle de tout, en fait.

    L'éventail de sujets est donc bien plus large, pour ne pas dire infini. Cependant, comme je le disais dans mon billet anniversaire, je me sens comme redevable du milieu qui m'a jusque-là donné la plupart de mes visiteurs et lecteurs, donc je continue d'alimenter le blog en billets sur les japonaiseries et autres (et ce avec plaisir).

    En fait, mes plus gros questionnements se situaient sur la position à tenir par rapport aux "périodes vides", dois-je ne publier que de "vrais" articles quitte à laisser plusieurs jours de trou, ou alimenter avec des billets plus petits quitte à décevoir peut-être ceux qui attendent plus de texte. En ce moment, je suis plutôt dans l'idée de trouver des moyens sympas de remplir les trous, mais ça changera peut-être dans quelques mois. Ce que j'aime dans le blog c'est justement cette possibilité d'expérimenter quitte à dérouter.

  8. Le 21/12/2010 à 20:22
    Rukawa a dit

    @Gemini : l'intérêt ? il y en avait déjà réellement un à l'origine ? à part se demander quand il yaura de l'inceste.

  9. Le 22/12/2010 à 01:03
    Tabris a dit

    "Si vous avez une bonne idée et que cela vous botte d'écrire dessus, ce n'est pas une bonne idée de repousser tout ça à la semaine prochaine, où vous vous direz "bof"."

    Le nombre de fois où ça m'est arrivé ça :(

  10. Le 22/12/2010 à 01:03
    Suryce a dit

    Hé mais, tu es une sacré mauvaise langue Rukawa =P
    Déja, je trouve légèrement déplacé que tu viennes dénoncer ce qui est selon toi une baisse de qualité et de diversité au sein des articles (je ne commenterais pas cet avis, je n'étais pas là il y a seulement six mois) alors que Pazu a justement eu la délicatesse d'encourager l'attitude inverse sans émettre le moindre propos négatif.
    Personnellement, quand j'écris sur mon blog, je ne me pose plus la question de savoir si le sujet que j'ai choisi est pertinent ou non. Car avec un tel état d'esprit, je sais qu'il y a des choses que je n'aurais pas publié, et ça aurait été une erreur que de me censurer au nom de la qualité ou de la pertinence.
    Un blog est un blog. On ne va pas commencer à émettre des exigences auprès des auteurs ! D'autant que Sama est déjà un filtre en soi.

    ( tiens d'ailleurs, j'étais en train de me demander si j'allais faire ou non un article sur Oreimo ; maintenant c'est décidé, je vais le faire =P )

    Sur ton lien, je ne vois que quatre articles entièrement consacrés à Oreimo, ce qui n'est pas énorme, et les avis donnés sont très divergents d'un article à un autre. Que tout le monde parle de la même série ne veut pas dire que toutes ces personnes ont les mêmes goûts, ni qu'elles l'apprécieront de la même manière. Quitte à en avoir trop, mieux vaut avoir plusieurs avis qu'un seul.
    Et puis, que diable, depuis quand est-il devenu mauvais de commenter l'actualité ? Qu'elles le méritent ou non, Oreimo et La Disparition sont des oeuvres majeures de cette année et il est parfaitement normal qu'on en parle avec une certaine insistance. Et comme c'est de l'actualité, on n'en parlera plus d'ici quelques mois, alors à quoi bon s'en plaindre ?
    En passant, je serais moi-même aussi tenté de prendre ça comme une attaque personnelle, vu que pour l'instant je suis la seule personne avoir récemment (jamais ?) commenté La Disparition sur Sama.

    Allez, deux pesos que d'ici Lundi, nous n'aurons vu aucune avalanche d'articles sur La Disparition.

    Et qu'entends sinon par un article "d'analyse et de réflexion" ? Car il me semble avoir déjà des articles qu'on peut qualifier ainsi, tiens, comme le "Tsundere: ennemie du réalisme ?" qu'on retrouve dans ton lien. Si je n'avais pas peur d'être arrogant, ni d'admettre que je me sens comme à nouveau insulté, je dirais même aussi que plusieurs articles que j'ai récemment publié tendent vers une telle approche.

  11. Le 22/12/2010 à 02:06
    FFenril a dit

    [Merci de bien vouloir excuser l'interlude inutile qui va suivre : ]

    "Qu'elles le méritent ou non, Oreimo et La Disparition sont des oeuvres majeures de cette année"
    GAHAHAHAHAHAHAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA dans dix ans on se dira "oh oui, 2010, l'année où on a eu droit à cet anime visionnaire sur les ptites soeurs !" ? :)

    [Merci d'avoir bien voulu excuser l'interlude inutile qui précède.]

    Sinon je lirai vraiment l'article demain, je pouvais juste pas laisser passer cette perle =)

  12. Le 22/12/2010 à 03:00
    Amo a dit

    Tin moi j'espère que dans 10 ans j'aurais oublié le visage de cette sale conne de Kirino ouais. Putain de sale conne.

    Moi de mon coté en tant que blogueur, y'a un truc que je commence à noter et ce tout autour des autres articles de l'aggrégateur Animint en général, c'est cette étrange impression qu'en fait y'a que dix personnes différentes qui commentent nos articles, et que de moins en moins on croise de "nouvelles têtes." Là un truc qui commence à me démotiver méchamment c'est de voir toujours les mêmes types commenter les articles, comme si on était soudainement arrivé au point d'un cercle fermé totalement stérile, comme si au final on écrivait plus que pour eux, les dix types omniprésents sur l'aggrégateur.

    C'est idiot parce qu'on sait forcément qu'on a plus de lecteurs que ça, mais rien à faire, les commentateurs c'est les seuls lecteurs à qui on peut refiler une tête. Et depuis maintenant quasiment six mois, c'est toujours la même chose et plus que jamais on en arrive à se demander au final pour qui on écrit vraiment. Est-ce qu'on là pour faire plaisir aux dix habitués ou on tente de se dire qu'on écrit pour un public large et inconnu même si y'a encore un petit coté au fond de soi qui se dit "ouais mais ptet que je me voile la face, ptet que c'est toujours les mêmes types, chaque jour, qui viennent. Et le plus fatal, c'est quand tu parles jv, t'as même plus ces mecs là parce qu'ils viennent juste pour l'anime/manga - normal après tout, c'est sur un onglet parallèle haha - du coup c'est méchamment décourageant.

    Mais je rejoins Rukawa dans le fait que ça manque d'articles "personnels". Pas qui virent a l'egoblogging attention hein, mais ou un auteur offre sa vision personnelle et sans vraiment de limites sur un sujet d'actualité, sans avoir peur de brusquer. Ca permet au moins de créer une véritable personnalité. Car le putain de problème que j'ai avec la blogosphère, c'est que je confond tous les blogs entre eux ces derniers temps. Faudrait limite faire un blind test ou on nous présente un extrait de blog et faudrait trouver l'auteur, et là ça mettrait vraiment l'emphase sur cette problématique.

    Et enfin en faisant des blogs VRAIMENT plus personnels, non seulement ça réglerait le problème d'interchangeabilité, mais en plus ça réglerait aussi le problème de soit-disant répétition des sujets. Si on a 5 articles sur Oreimo en deux jours mais que ces cinq articles sont vraiment différents l'un de l'autre au niveau du style, c'est déjà moins génant. Et en espérant surtout qu'aucun des cinq ne disent du bien de Kirino.

    Voilà voilà.

  13. Le 22/12/2010 à 04:55
    Gen' a dit

    Amo > Là on plonge carrément dans le paradoxe, tu veux à la fois un blog personnel et un blog original. Est-ce qu'être personnel signifie forcément se détacher de la masse ? Je ne vois pas non plus en quoi ça réglerait le (faux) problème de répétition. Et si je prenais ton troll de conclusion au pied de la lettre, je dirais que tu vas encore à l'encontre de tes propres affirmations...

    En fait, c'est chiant à la longue ces histoires de "faites comme ci, ne faites pas ça", ce qui serait bien, c'est qu'on laisse les gens n'en faire qu'à leur tête et qu'on évite les commentaires pantouflards de vieux blasés pas fichus d'appliquer leur propre idéal du blog parfait (forcément, c'est impossible, dès qu'on parle des autres on est plus imaginatifs que pour nous-mêmes). Je préfère cela dit de loin l'intervention de Pazu, qui agit pour ce qu'il estime être bon, que toutes les plaintes et gémiardises que j'ai pu lire sur le sujet.

    Dans ce domaine là Rukawa, t'es quand même le maître. Du genre le grand nombre d'articles envoyés en week-end, excuse les gens d'avoir une vie en semaine quoi, on oublie totalement ce qu'est un blog à la base, si c'est ça l'image de la blogosphère moderne parfaite, je suis heureux que ça se fasse sans moi. On se plaint, on contemple, et on ne fait rien, sacré exemple pour les dites nouvelles générations, c'est le jeu de celui qui finira le plus frustré. Les gens produisent de la merde et se résignent parce qu'on les y incite, voilà tout, c'est de votre faute, vous et vos discours intellectuelo-masturbatoires à la noix, point final. C'est comme si vous regardiez ce qui vous entoure avec des fichues śillères, descendez de votre piédestal bon sang, réapprenez à apprécier ce qui peut l'être, vous vous faites souffrir pour rien. Mieux vaut être curieux que gateux, à mon sens.

  14. Le 22/12/2010 à 06:40
    Rukawa a dit

    @Amo : je le disais ya 2 ans aussi, que c'était déjà le cas. L'appel à la passion en a rameuté, mais au final, il y a eu plus de personnes déclarées OK, mais aucun renouvellement de population depuis 1 an.

    @gen : je dis simplement que quand t'as 30 personnes qui postent un dimanche, çà donne moins envie de lire que 5 personnes qui postent un jeudi. Et que donc t'as moins d'exposition.
    Tu vois Suryce, une analyse de situation c'est ce que je viens de faire. J'y apporte même un element de réponse.
    "Tsundere: ennemie du réalisme ?" ce n'est pas une analyse, mais il y a une part de reflexion.
    Une analyse, c'est par exemple expliquer pourquoi Pantsuto est un gros fuck au marché actuel de l'animation japonaise.
    c'est démontrer en quoi les persos de Cowboy Bebop vivent tous dans un passé qui finira par les rattraper.
    c'est différencier les passages de SkyCrawler où Oshii a pris de la coke de celle où il a juste fumé un joint.
    c'est aussi partir de données qu'on possède, tenter une approche sur un sujet qui n'est pas forcement un manga. Tu peux l'appliquer au marché du manga saturé, en te posant des questions et en essayant d'amener des elements de réponses.
    Pour prendre un exemple facile, dire que Evangelion çaydlabal, c'est bien, mais bon c'est une évidence pour quiconque regardera les 2 premiers épisodes de la série. Maintenant expliquer pourquoi Evangelion est le dessin animé le plus important jamais réalisé au Japon, voila qui est autrement plus pertinent.
    Il manque d'articles d'analyse, oui. Est-ce un problème, je ne sais pas.
    ya-t-il une demande. Oui. Mais est-ce que çà intéresse le bouffeur d'anime à la louche ? Cela dépend s'il veut voir l'arbre qui se cache derrière la forêt. Et beaucoup ne sont pas prêts à le faire.

    Ce que veut dire Amo par blog plus personnel c'est que t'as pas l'impression qu'il y a une valeur ajouté dans beaucoup d'articles.
    cela reste enormement uniforme.
    en fait, la qualité n'a pas baissé, elle est constante. C'est juste la multiplication des blogs qui le fait croire.

  15. Le 22/12/2010 à 10:19
    FFenril a dit

    1. Faites un pari stupide >> Mon pari c'est de continuer à blogguer au moins jusque ce que la fin de FMP! soit adaptée en anime, et de m'en plaindre constamment d'ici là... Ca marche ?
    (En plus je suis à priori parti pour quelques bonnes années, ptet qu'à 50 ans je me rendrai compte que c'est foutu...)

  16. Le 22/12/2010 à 12:09
    Corti a dit

    >>Faudrait limite faire un blind test ou on nous présente un extrait de blog et faudrait trouver l'auteur

    Ca pourrait être un jeu rigolo à faire en convention.

  17. Le 22/12/2010 à 12:11
    Helia a dit

    Rukawa > Tu vois quand tu dis qu’il faudrait plus d’articles d’analyse et de réflexion je te rejoins complètement, par contre je crois qu’il n’y a rien de plus frustrant.

    Quelques fois je passe une partie de ma semaine pour tenter de faire l’analyse de tel ou tel aspect de tel anime, je ponds un pavé que j’essaye d’aérer le plus possible par des images (parce que sinon le lecteur s’arrête à la troisième ligne, youpi, tralala) et qu’est-ce que j’ai comme retour ? Les habitués majoritairement, mais souvent des gens qui n’ont même pas lu l’article en entier ou qui passent à côté parce que j’aurais vaguement cité un truc qu’ils connaissent dans un paragraphe et que donc ils vont me dire « Ah oui je l’ai lu et blablabla » alors que ça n’a rien à voir avec le sujet. Du coup je rechigne un peu à finir mon dossier Kara no Kyoukai par exemple parce que 1) ça va me bouffer un temps énorme 2) personne n’en aura rien à foutre 3) je vais me sentir un peu triste parce que j’aurais eu l’impression d’avoir mis toute mon âme dans ce billet.

    Et à l’inverse, dès que j’invoque la moindre merde un peu licencieuse, tout le monde accourt par curiosité malsaine. Alors je fais des concessions, j’essaye de produire un max d’articles sérieux et de temps en temps je me « prostitue » en écrivant quelque chose de plus « ludique », un truc que j’aurais conçu sans trop d’efforts et que tout le monde va acclamer, et ce dans l’espoir d’arriver à concilier ces deux facettes malgré tout.

    Dans ces conditions, comment veux-tu que les blogueurs s’attaquent encore à de l’analyse ? C’est bien plus gratifiant de pondre le douzième article sur Oreimo parce que direct des gens vont cliquer et te lire, quoi qu’il arrive.

    (Et ça c’est bien plus efficace que d’être une fille ;) )

  18. Le 22/12/2010 à 12:27
    Faust a dit

    "Tsundere: ennemie du réalisme ?" ce n'est pas une analyse"
    -> je confirme, c'était plus un coup de sang. Je l'ai écrit en quelques minutes (contre quelques nuits pour le reste de mes billets).

    Sinon, je vous trouve dur avec la blogosphère actuelle. "Chroniques d'un newbie" par exemple, est un blog récent et très personnel qui ne ressemble à aucun autre.

  19. Le 22/12/2010 à 12:58
    Amo a dit

    Gen > Tu es passé à coté de mon message AMHA. C'est pas un paradoxe d'être plus original et plus personnel, pour moi les deux sont même complémentaires, un blog devenant plus original si il est plus personnel ! Après, si tu trouves que Néant Vert n'est pas original / personnel, c'est un autre débat :P.

    Faust > "Sinon, je vous trouve dur avec la blogosphère actuelle. "Chroniques d'un newbie" par exemple, est un blog récent et très personnel qui ne ressemble à aucun autre. "

    Voilà. Chroniques d'un newbie est par exemple un exemple à suivre. Même si je suis pas passionné tout le temps par ce qu'il dit, il dispose de cette étincelle unique qu'on ne retrouve pas forcément partout. C'est un blog qui dispose de son propre univers et d'un auteur a forte personnalité.

  20. Le 22/12/2010 à 13:12
    Gemini a dit

    Helia >> Voilà certainement le message le plus intéressant que j'ai pu lire à propos de la blogosphère anime/manga ces derniers temps, et je le trouve infiniment plus pertinent que n'importe quel conseil, n'importe quelle lamentation, ou n'importe quelle leçon sur ce que les blogueurs devraient faire ou non.
    Bon, je sais que j'ai écrit sur Oreimo car j'en avais envie et non pour attirer le lecteur - ce qui fait toujours plaisir, je suis le premier à l'admettre - mais ceci mis à part, je te rejoins parfaitement.

    Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est le facteur humain.
    Pourquoi un blogueur écrit ? L'envie d'écrire joue évidemment un rôle prépondérant, et peut-être aussi l'envie de partager. Ce-dernier point explique probablement pourquoi nous écrivons à la vue de tous et non sur un fichier texte destiné à ne pas quitter nos archives personnelles. Après mûre réflexion, je me dis que l'acte de "publier" un texte joue aussi un rôle important.

    Seulement, la particularité du blog, c'est aussi la possibilité d'intervenir. Et comme cette possibilité existe, il y a des attentes autour de son utilisation. Et là, tout de suite, cela n'a rien de simple.
    Qu'est-ce que je retiens du dernier billet de Tetho ? Il se désespère d'avoir des lecteurs et des commentaires, tout simplement. Sachant que la motivation est intimement lié à ce facteur chez de nombreux blogueurs, ce qui se comprend parfaitement. D'ailleurs, Helia le dit fort bien : passer des jours sur un article sans avoir de retours (ou alors des retours non pertinents), cela décourage facilement.
    Il ne faut pas non plus oublier que n'importe quel commentateur aura plus tendance à prendre le temps de répondre pour faire des reproches que pour dire "excellent article, j'adore" (les spammeurs sont beaucoup plus encourageants que les véritables lecteurs). Malheureusement, il faut faire avec.

    Néanmoins, certains jours, je souhaiterais ne pas avoir de commentaires plutôt que ceux qui ont été rajoutés depuis la dernière fois que j'ai vérifié l'état de mon blog. Je ne parle pas nécessairement des critiques, mais plus des hors-sujets, des attaques personnelles sans fondement, ou encore de certains comportements agaçants. La logique voudrait que je les ignore, mais dans les faits, cela n'est forcément possible. Là encore, à cause du facteur humain.
    Il ne faut pas se méprendre : je suis aux anges quand un de mes billets suscitent un débat dans les commentaires - comme celui sur le service presse - et c'est pour cela que, à la différence d'autres blogueurs que je connais, il est hors de question que je ferme la possibilité de poser des commentaires. Mais cela signifie aussi que je peux recevoir des propos déplacés, comme celui de Zeta Amrith (un coutumier du fait) sur mon billet sur Oreimo.
    Là, j'exprime un cas personnel, mais je suppose que d'autres blogueurs pourront se retrouver dans certains de ces aspects.

    Cela me fournit d'ailleurs une très bonne opportunité pour revenir sur une histoire qui m'a été largement reproché : mon déménagement de blog sans laisser d'adresse.
    Là encore, l'explication est simple et s'explique car je suis humain donc sensible aux critiques ou aux comportements irritants.
    Il m'a fallu du temps pour trouver mon équilibre en tant que blogueur, et finalement pour m'apercevoir qu'il valait mieux ignorer certaines réactions ou personnes, même si c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais entretemps, il y a eu du dégât. Mon déménagement (sans laisser d'adresse) de ce début d'année s'explique tout simplement par un ras-le-bol, provoqué notamment par une attitude tendant à généraliser tous les reproches possibles et imaginables à l'ensemble de la blogosphère ; d'où des appellations comme "blogchaniens" et consort, sachant que le qualificatif de blogchanien (heureusement passé de mode) est loin d'être positif... C'est peut-être idiot de ma part, mais ne voulant plus être associé à ce type de critiques, j'ai eu envie de m'éloigner, quitte à tout recommencer à zéro. A la fin de la vie de mon précédent blog, je m'étais dit prêt à effacer systématiquement tout commentaire n'étant pas en rapport direct avec le contenu de l'article, ou non justifié ; c'est quand même bien qu'il y avait un problème !
    Et je me dis que si, d'aventure, je dois arrêter de bloguer, ce sera moins par manque de motivation que par indigestion de comportements méprisants et de généralisations abusives ; avec un ressentiment tout particulier envers les donneurs de leçons, sachant qu'elles manquent trop souvent de constructivité.

    A l'heure actuelle, et comme je l'ai déjà dit dans un billet très égocentrique, tout va bien. Je sais pertinemment quand je vais avoir des commentaires ou non, et cela ne m'influence pas lorsque j'écris un article (sinon j'éviterais notamment de parler de Kamui-den). Et j'essaye de rester zen autant que possible. Mais ce n'est pas toujours aisé (voir commentaires ci-dessus).

  21. Le 22/12/2010 à 14:22
    Gen' a dit

    Le blog, c'est quand même le support le moins gratifiant qui soit, je crois qu'on peut déjà s'estimer heureux d'avoir quelques lecteurs réguliers qui prennent la peine de commenter et d'échanger. Le cynisme, c'est le genre de chose qui fait aussi perdre toute motivation d'écrire, à quoi bon si c'est pour engendrer ce type de réaction ? Pour ma part, ce sont les tentatives d'échange que j'accueille à bras ouvert et auxquelles je réponds immanquablement, au delà des simples avis confirmatifs ou constatations, ou du troll bête et méchant qui ne prend même pas la peine d'être accompagné d'arguments, et va totalement à l'encontre de l'aspect personnel d'un blog en voulant imposer un point de vue évident à l'ensemble de la communauté.

    L'effort est rarement à la hauteur de la récompense, de ce fait on arrive vite à ne plus trouver aucune utilité à l'exercice. C'est pour ça qu'il vaut mieux envoyer tout balayer et n'en faire qu'à sa tête (ce qui par la même occasion rend le blog plus personnel ?). Je vois par exemple Locogitatio qui a totalement abandonné l'idée du blog parce qu'il trouvait qu'il était semblable à n'importe-quel autre blogueur. C'est le genre de question qu'il vaut mieux ne pas se poser, au risque de finir par faire justement comme tout le monde et de se retrouver face à sa frustration.

    L'idée d'une critique et analyse de Texhnolyze traîne depuis un moment dans ma tête comme je l'avais fait pour Haibane Renmei, mais je sais pertinemment que personne ne s'y intéressera, ou dumoins dans son fond, alors à quoi bon se donner tant de mal ? Le billet Haibane Renmei avait eu son petit succès cela dit, et j'en suis content puisque ça veut dire que j'ai réussi à échanger, mais Texhnolyze est tout de suite bien moins connue, est donc moins ouverte à un lectorat potentiel au delà de la simple découverte. Et puis je te rejoins Rukawa, il y a aussi la question de la visibilité. Cela dit, je le ferai un de ces jours, parce que j'estime que si même après tout ce temps j'ai autant envie d'en parler, c'est bien qu'il y a quelque chose à en dire (la blogosphère anglophone est déjà mieux garnie de ce côté là). Idem pour tous mes dossier mythologie/japon, je me dis que ça ne presse pas tant que ça finalement, ce n'est pourtant pas le contenu qui manque.

    Après, les liens existent bel et bien entre blogs au niveau de la ligne éditoriale, ça peut être très positif et apporter beaucoup aux différents blogs en question tout en restant très intime dans son approche. On parlait avec Helia d'un dossier inter-blog, je pense que c'est le genre d'initiative qu'il serait intéressant de développer. Je ne pense pas que les lecteurs vont affluer en saluant la démarche, mais c'est plutôt enrichissant de blog à blog, plus que de blogueur à lecteur. La blogosphère est bien une blogosphère parce qu'il y a échange entre plusieurs blogs.

  22. Le 22/12/2010 à 14:23
    Rukawa a dit

    putaing merde, j'aurai dû écrire BRS à la place de OreImo, cela m'aurait évité un Gemini qui chiale et y fait une fixation dessus. Plus, je n'ai pas compris comment son cerveau a fait pour lui ordonner qu'il faut se sentir attaqué quand on se fout de la gueule des blogchaniens. Ah! C'est p-ê parce qu'il a écrit un article sur OreImo !

    chez Tetho, j'ai plus vu un 'fais chier, j'arrive à écrire que sur PreCure' plus qu'un 'zyva koi lache des kom'. Enfin chacun voit midi à sa porte.

    @Helia : bah oui, c'est ce que j'ai fais pour ton article Arete Hime. J'ai apprécié ce film, mais le fait que tu ais mis du Hatsune Miku pour egayer ton article m'a clairement refroidi assez pour ne pas vouloir lire ton article sur ce coup. J'ai trouvé çà déplacé et dégradant pour l'astucieuse princesse (j'avoue j'ai utilisé wordreference pour trouver un terme plus intelligent que ... intelligent).
    tu te prostitues pour tes lecteurs, tu écris sur des jeux de cul, et après tu t'étonnes que je t'ai traité de cochonne ? :(
    sinon, non, pas tout le monde est capable de faire une analyse, pour une raison simple, ils n'ont jamais été enrichie d'apport leur permettant d'aller plus loin. On n'avance jamais seul.
    l'homme sage apprend de ses erreurs, l'homme plus sage apprend des erreurs des autres.
    Chez beaucoup, un débat argumenté, c'est un troll car 2 personnes ne sont pas d'accord.
    Ce n'est pas en restant dans ton coin, à attendre qu'on lache des commentaires sur ton blog, ou en lachant un commentaire en 140 chez autrui que tu deviens capable de faire une analyse. C'est une question d'expérience, de débat avec des personnes capables de reflechir aussi, qui vont t'influencer.

  23. Le 22/12/2010 à 14:30
    Lux a dit

    @Rukawa :

    "et toujours personne pour faire une analyse et de reflexion"
    L'une est plus difficile que l'autre, si je peux faire une réflexion sur "Lain, de quoi ça parle, pourquoi c'est intéressant", il suffira que je mette en route mon cerveau, que je capte les thèmes, leur importance vis-à-vis du monde d'aujourd'hui, d'Internet, de la communication, etc. En revanche, une analyse nécessite plus selon moi d'avoir un minimum de vue d'ensemble sur la production. Ce que tout le monde n'a pas, ce qu'on peut donc préférer se retenir de faire pour éviter d'avoir l'air bêtes avec notre analyse pleine de trous.

    Sinon, j'ai souvent pensé qu'on oubliait quelque chose d'important dans ce débat récurrent, c'est tout simplement l'inévitable proportion de "moins bien" qu'il y aura dans toute chose produite par l'homme. Ca commence dès l'école, il y aura des bonnes copies et des toutes nazes, et ça continuera dans tout ce qu'on fera, au boulot, dans les loisirs...
    En art aussi, chaque semaine il y a de bons films qui sortent et des trucs tout nuls. C'est comme ça, le talent est inégalement réparti, mais ça n'empêche pas les bons d'exister.
    Et avec Internet, c'est forcément encore pire, vu qu'il est encore plus facile d'écrire, de faire de la musique, de faire une chaîne YouTube, et de balancer tout ça à peine fignolé sur les autoroutes de l'information. Et forcément, tout le monde n'est pas aussi bon, concernant la blogosphère tout le monde ne sait pas rédiger un bon article, organiser son contenu, réfléchir, questionner, il n'y a pas de raison pour que les choses soient différentes sur le net et dans la vie.
    Plus ça se démocratise, plus les gens en font n'importe quoi, c'est inévitable, est-ce qu'on doit en conclure une baisse de niveau générale ? Je ne sais pas, je parierais simplement sur une conséquence logique du fait que maintenant tout le monde a les moyens de s'essayer compositeur ou rédacteur - sauf que ça ne tombe pas du ciel.
    A un moment il faudra aussi distribuer des messages sympas pour motiver ceux qui le méritent aux yeux de chacun, même s'il est vrai que les messages plus critiques aident aussi à se remettre en cause même si on peut les trouver énervants au premier abord. Mais bon, un peu de positif ne fait pas de mal parfois.

  24. Le 22/12/2010 à 14:37
    Gemini a dit

    "je n'ai pas compris comment son cerveau a fait pour lui ordonner qu'il faut se sentir attaqué quand on se fout de la gueule des blogchanien"
    >> Dans la mesure où 1) personne n'a jamais été foutu de définir ce qu'était un blogchanien et 2) j'étais alors référencé sur Blogchan, difficile de ne pas me sentir visé.
    "on", "tout le monde", c'est de la généralisation ; cela peut touché n'importe qui, ou même personne. Donc Rukawa, soit tu cibles tes critiques, soit tu continueras à te demander pourquoi telle ou telle personne se sent attaqué par tes propos pas toujours fort agréable...

  25. Le 22/12/2010 à 14:56
    Lux a dit

    Sinon je trouve que certains ici se sentent bien persécutés. Seriez-vous en manque de MOTIVATION ? :p

    Parce qu'en général quand on est content de ce qu'on fait on ne prend pas les critiques pour soi. C'est mon cas, du moins. J'ai l'impression que certains, pas forcément ici, ont trop grandi dans le monde des Bisounours où personne ne critique personne, sous couvert de "respect" ou de "on est tous égaux" blabla. Or non. Il y a toujours de la critique à faire, et quand on présente quelque chose, elle peut arriver sans qu'on la sente venir. Après, constructive ou pas, c'est un autre débat, mais non il n'y aura pas forcément que les potes acquis à votre cause qui parleront de vous !

    D'ailleurs, dans mon billet anniversaire j'exhortais les gens à me remettre en cause car j'avais envie d'être stimulé un peu, pour une fois.

    Mais tout à l'heure en réfléchissant à mon commentaire je me suis dit que ma réflexion a été influencée par des gens comme Amrith, Rukawa, bref ceux qui m'agaçaient au début. Le fond ne compte pas, on n'a simplement pas la même façon de présenter. Un gars comme Amrith en a certainement rien à faire de connaître des gens et de se faire aimer, l'opinion passe avant la personne. Pour moi c'est plus nuancé, j'exprime mes opinions mais je n'aime pas énerver les gens et quelque part j'ai envie de les connaître et peut-être qu'ils m'apprécient.
    J'ai eu mon temps à crier contre les méchants critiques mais finalement j'ai pris quelques distances avec ce milieu, j'en ai vu certains défauts et ça m'a fait changer d'avis.

    Pour finir sur la MOTIVATION, vu que c'est le sujet de base, Gen' se questionnait sur "l'utilité" de ses articles, je dirai en premier lieu que la satisfaction première, pour moi, est d'avoir terminé un article (d'être arrivé au bout de ma réflexion, de l'avoir organisée, rédigée, d'avoir géré différentes sources, articles, etc.), et la seconde est de faire découvrir des choses aux gens, comme quand une connaissance m'a demandé où elle pouvait mater Panty & Stocking et Haibane Renmei. On ne s'y attends pas, mais quand ça arrive, ça donne un bon coup de boost pour continuer.

  26. Le 22/12/2010 à 16:22
    Corti a dit

    Lux > Disons que les critiques génériques qu'on ne sait pas si ça nous est implicitement adressé, c'est lourd à la longue. Tu vois des termes qui passent et on te fout l'étiquette dessus, tu sais même pas pourquoi. Ca n'a même pas le niveau d'une critique.

    Gen' > Un peu mon neveu que je veux lire une analyse sur Texhnolyze :D
    Les bloggueurs se lisent entre eux, c'est bien connu et ce sont finalement les seuls lecteurs des gens :)

    Gemini > D'un autre côté, faire de la modération dans les commentaires n'est pas quelque chose qui me choque, tant que c'est précisé dans l'article. Perso, je n'ai strictement eu aucun remord à virer le com' d'Amrith pour l'article sur la Brigade SOS Francophone. J'avais prévenu, Amrith a refusé de se plier aux règles, bon bah, il dégage. Après, ça a dérapé certes, mais dans le cadre du sujet, la Brigade SOS. Donc ça m'allait. Et pis, ça m'a permis d'avoir un échange de mail plutôt... Amusants à mes yeux (moins pour lui, je pense).

    Sinon pour exploser son record de coms, c'est pas dur : trouvez-vous une Mary R. 1666 commentaires sur l'un de mes articles, 1862 au total. Le jour où elle s'arrêtera, mes stats s'effondreront à tout jamais et il est probable que je bloguerais moins. Car après avoir atteint ce pic, il n'y a aucune chance de pouvoir y retourner sans souffrir imho, donc je lâcherai l'affaire.

  27. Le 22/12/2010 à 17:30
    Shinmanga a dit

    Par rapport à l'ensemble des multiples commentaires, mon commentaire ne concernera que le site animint. Cet article me permet de dire à quel point animint a été important et mérite à mon sens une certaine reconnaissance. Dans mon cas, j'ai commencé à "converser" manga sur le forum animint et c'est le site animint qui m'a poussé à trouver la motivation pour "monter" qqchose (il y a eu d'autres évènements, mais je crois bien que sans animint, je n'aurais peut être rien fait). Et en dehors du site lui même, Animint poursuit ce gros travail avec l'élaboration de plateforme comme sama animint (mais il y a également l'annuaire, l'agenda d’évènements etc. le tout toujours traité avec grand soin et une attention professionnelle). Je sais, il en existait d'autres avant, il n'empêche que sama animint est certainement aujourd'hui la plus aboutie. Je pense donc vraiment que ces 15 années de travail méritent tout le respect de la communauté internet manga. Ce commentaire paraîtra peut être un peu fayot (car, je ne sais pas pkoi le web français est toujours dans le négatif et la critique absolue quasi nihiliste)mais vraiment, c'est absolument énorme ce qui a été accompli sur Animint et ses multiples démembrements en 15 ans. Je le disais pour le dixième anniversaire d'animint, j'espère vraiment que dans 20 ans, il sera toujours possible d'accéder à toute cette base d'une grande richesse! thx 4 all, mr Pazu!

  28. Le 22/12/2010 à 18:31
    Gemini a dit

    Lux >> Le problème des critiques globales, ce n'est pas tant de se croire visé que de se penser mis dans le même panier que certaines des tares de la blogosphère. Qui elles ne se remettent pas en question.

  29. Le 22/12/2010 à 22:03
    Pazu a dit

    "I always prefer to believe the best of everybody, it saves so much trouble" (Rudyard Kipling)

    La première intervention de Rukawa m'a étonné, tout au moins dans cet article, étant donné que j'orientais le sujet du point de vue des auteurs et non pas du côté des lecteurs tel que tu l'as fait, en te focalisant sur le résultats produits. Le message en filigramme "arrêter de faire de la m****" était vraiment orienté "c'est quand même plus motivant à faire" et pas dans une critique consciente des articles rapportés par Sama.

    "We have forty million reasons for failure, but not a single excuse" (Rudyard Kipling)

    Je m'attendais plus à des réactions genre Yuki, "j'ai tout essayé et rien n'a marché". J'imagine bien l'inscription en dernier recourt au cercle des blogueurs démotivés anonymes: "Bonjour, je m'appelle Y. et cela fait 6 mois que je n'ai pas écrit un seul article". Je salue également les témoignages plus construits comme ont fait d'autres intervenants au fil des commentaires. J'attendais aussi quelques interventions de ceux qui ont laissé tomber mais qui lurquent toujours ce blog par exemple.

    Autant certaines évolutions sont naturelles, typiquement un élargissement de ses centres d'intérêts ou un abandon pur et dur, genre maintenant ça suffit les enfantillages, autant certaines situations peuvent être plus complexes à appréhender: L'auteur est toujours un gros fan mais en panne d'écriture, alors qu'il souhaiter encore partager sa passion avec d'autres. Que faire dans ces cas là? Pour l'instant, je ne retiens que "faire un break" ou "prendre du recul par rapport aux critiques" si c'était les piques des visiteurs qui posent problème.

    "A woman's guess is much more accurate than a man's certainty" (Rudyard Kipling)

    Parmi les autres sujets abordés, à savoir l'attrait naturel pour un auteur geekette plutôt que son homologue mâle, il est difficile de voir si cela joue à plein régime. J'en tiens pour exemple la campagne des TM Golden Bidules, qui était plus un concours de popularité que de beauté – sans dénigrer les vainqueurs mais plus le système de vote. Les gagnants ont su motiver leurs troupes, mieux que la Mélancolie d'une otaku qui n'apparait pas sur le podium ... à moins que j'ai raté un épisode, genre déclassement ou un truc du genre.

    Il peut y avoir une sensibilité différente, voir de la curiosité par rapport à des approches différentes mais sans forcément tout ramener en dessous de la ceinture. Les sujets racoleurs attirent la populace mais là, c'est plus un choix éditorial qu'une question fille/garçon. Ce n'est pas innocent d'avoir mis Meido Rando et Néant Vert en face de l'île Hentai ;)

  30. Le 22/12/2010 à 23:03
    Yuki a dit

    Hey ! Ça fait 8 jours, pas 6 mois ! xD

    Sinon, Le coup du sexe du blogueur change juste certaines statistiques. Dans quelle mesure ? Va savoir. Quand on voit sur IRC et Twitter ce qui peut y avoir comme affamés, ça ne laisse pas présager grand chose de bon, mais le support d'un blog est différent... Mais après, est-ce qu'on s'en fout pas un peu ?

  31. Le 23/12/2010 à 06:23
    Rukawa a dit

    nan osef pas, moi je veux voir les seins de Helia.

    @Gemini : faut vraiment que tu sois stupide pour penser que toi même tu matte et adore la même chose que la majorité de tes fréquentations quotidiennes sur #editotaku.

    Lux sauvera la blogosphere. Sauf qu'il traine trop avec kyouray. Que de mauvaises influences

    FFenril aurait pu gagner les TM blagaward s'il m'avait pris comme directeur de campagne electorale.

  32. Le 23/12/2010 à 14:16
    Helia a dit

    Gemini > « Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est le facteur humain » = En effet, c’est le seul paramètre indépendant de notre volonté, donc souvent quelque chose à ne pas négliger.
    Faire un article pour faire un article (tel que l’indique Lux par exemple) me semble une capacité assez incroyable parce qu’elle arrive à passer outre le facteur humain, à dire « l’article est fini, c’est fini ». Pour moi ce n’est qu’un point de départ à une discussion. Et quand la discussion n’a pas lieu ou part complètement en sucette, eh bien, il y a tout un pan du système du blog qui manque.
    J’aimerai bien être comme ça et n’attacher aucune importance à mon interlocuteur invisible, faire mes articles rien que pour moi et moi seule, mais alors sans cette notion de partage, je crois que je n’aurais plus envie d’écrire sur le net. Je ferais comme avant, j’écrirai pour moi et je ne montrerai ça à personne. Un peu triste, je trouve.

    Gen > Juste pour signaler, mais je n’ai pas oublié cette histoire de dossier inter-blog (d’ailleurs c’est plutôt toi qui n’a pas répondu à mon mail, vilain :p). J’ai regardé par où commencer et ça s’annonce sacrément délicat, je crois qu’on devrait réduire le champ de notre sujet =<.

    Rukawa > Roh, alors parce que j’ai fais une petite parenthèse à la fin de mon article pour parler d’autre chose (juste ciel et avec une image pas à ton goût), tout l’article est à jeter ? Il fallait que, après le trait assez signifiant qui séparait les deux parties, je note « Attention, ce trait est une frontière, au-delà je ne parlerai plus d’Arete, vous êtes prévenus » peut-être X) ? Avoue que c’est quand même de la mauvaise foi, hein :p. Et puis, question stupide qui me vient à l’esprit : si l’image de fin te dérange pour lire l’article, c’est que tu es allé directement en bas de la page ; ne ferais-tu pas partie de cette bande de petits malins qui ne lisent QUE la conclusion de mes articles par hasard XD ?

    « tu te prostitues pour tes lecteurs, tu écris sur des jeux de cul, et après tu t'étonnes que je t'ai traité de cochonne ? » = Tu sais parfaitement que quand j’écris « prostituer », ce n’est pas au sens propre que je l’entends ;). Et donc oui, je m’étonne d’être traité de cochonne quand j’écris sur des eroges parce qu’il me semble qu’un auteur masculin n’a pas le privilège d’être appelé « cochon » quand il se lance dans la même entreprise :p.

    « sinon, non, pas tout le monde est capable de faire une analyse, pour une raison simple, ils n'ont jamais été enrichie d'apport leur permettant d'aller plus loin » = Y a ça aussi, mais je suis persuadée qu’il existe des gens pas très doués pour l’analyse qui tentent quand même de faire des efforts et qui, avec un peu d’encouragement et d’entrainement, peuvent faire des choses intéressantes…

    Pazu > A propos des TM Golden Blog, je pense que ce n’est pas une histoire de motivation des troupes mais plutôt de moyens accordés. Certains sites étaient tout simplement bien plus fréquentés que le mien et d’autre rappelaient tous les jours sur Twitter de voter pour eux (vu qu’il fallait voter une fois par jour…ce qui est un peu bizarre mais soit). Il me semble avoir été bien plus discrète à ce sujet, pour plusieurs raisons. Par exemple, parce que, ne nous voilons pas la face, j’avais très peu de chance de l’emporter dans un concours de popularité (par contre niveau qualité j’espère tenir un minimum la route). Un site qui fait 3000 visites par jour ou qui possède une grosse fanbase l’emportera sur un petit blog comme le mien, que je sois garçon ou fille n’y changera rien. Donc l’exemple me parait un peu mal choisi.

    Mais j'attends avec empressement de participer aux Sama Blog Awards pour voir si je peux faire mentir ou non le déterminisme :p.

    Rukawa > "nan osef pas, moi je veux voir les seins de Helia" = Je vais siffloter très fort, faire semblant de ne pas avoir vu et arborer un grand sourire anxiogène (machette facultative) =D.

  33. Le 23/12/2010 à 15:24
    Axel Terizaki a dit

    Je ne m'attendais pas à autant de commentaires (la plpuart très intéressant) sur ce gnere de billet... Doit-on remplacer le meme PASSION par MOTIVATION? :)

    Je sais pas, je n'ai jamais eu de réel problème de motivation, ou de chercher à trouver forcément la perle rare parmi les articles proposés sur Sama ou Nanami. Bien sûr je ne lis pas tout, mais ce que je lis me plait et me convient. Qu'on lise une réflexion intéressante une analyse poussée ou bien tout simplement la passion d'un bloggueur sur une série qu'il aime, peu m'importe réellement. L'important en fait, c'est surtout qu'on puisse ressentir quelque chose en lisant. Que ça soit de l'émotion ou tout simplement une réflexion suite à une question intéressante posée, le truc est là : Lire un résumé d'épisode ne m'intéresse pas, mais si l'auteur prend la peine de faire des commentaires intéressants sur certains aspects de l'épisode en question, et que la série me plait, alors pour moi c'est tout bon.

    C'est pour ça que je ne me prends pas spécialement la tête avec les questions que certains se posent ici. Je sais très bien que quand je poste un article sur, allez, soyons originaux, Oreimo, je serai lu en grande partie par des gens qui sur le moment découvriront la série en même temps que moi, mais aussi plus tard, bien plus tard, par des gens qui découvriront la série quand elle sortira en France (haha).

    Donc voilà, s'interroger sur son lectorat, je vois pas trop l'intêret. Que celui-ci ne se soit pas renouvelé régulièrement ou pas, c'est un peu la vie : comment voulez-vous renouveler votre lectorat? Faire des pubs dans des forums ? Et puis quoi encore ?
    Je m'en fous un peu de ne pas écrire pendant deux semaines voir pllus, si je n'ai pas de sujet à développer, je n'en ai pas et je ne vais pas en inventer. Par contre, quand j'ia une idée, bonne ou mauvaise, je la poste, parce que j'ai envie d'écrire et qu'il faut que ça sorte maintenant. Comme l'a si bien dit Pazu, faut pas se retenir, quand on a envie d'écrire.


  34. Le 23/12/2010 à 16:54
    Pazu a dit

    J'ignore quelle est votre vision exacte d'un dossier inter blog. Dans le passé, j'ai juste expérimenté un compte rendu de carte de Sunao Katabuchi partagé avec FFenril, à l'insu de mon plein gré. Les rétro liens sont sensés également jouer sur les réponses via blog interposé.

    Pour améliorer sa visibilité et les échanges, la notion de rédacteur invité est plus classique. Les quartiers libres de Raton en sont une version extrême, en lâchant la bride aux auteurs et pas forcément dans un soucis de donnant-donnant. Cela ne se limite pas forcément à offrir du contenu en échange de la visibilité, mais quelques contraintes accompagnent l'invitation en générale, et aussi quelques risques pour les 2 partis.

    Des Sama Awards peuvent être source de motivation pour certains auteurs, si le concours concerne un article nominé en particulier et pas tout le blog en général. Je me demande même si c'est vraiment motivant. Je ne vois pas les 2ème et 3ème au TM GB exhiber leur prix sur leur blog. Il reste juste le premier.

    Cela peut se rajouter dans la longue liste de projets en cours mais c'est sans doute du boulot de longue haleine, pour le faire un minimum sérieusement, quand je vois les efforts que cela nécessite chez Mangaverse, chaque année, par exemple pour juste produire des classements de mangas.

  35. Le 23/12/2010 à 18:09
    Rukawa a dit

    pour le sama award d'article, faut un jury compétent, pas un système de vote du spectateur ...
    On a bien vu qu'une fille dise 'votez pour moi' en spammant à fond sur le forum de figuremx pour finir premiere du concours chez mes TM award suffisait.
    Et elle a même pas montré ses seins.

  36. Le 23/12/2010 à 18:37
    Lux a dit

    @Helia : Dire "écrire un article pour écrire un article" c'est résumer un peu vite ce que je voulais dire. D'une, sans en faire trop, l'écriture c'est mon "art" comme d'autres choisissent de faire des chaises en bois ou des costumes de théâtre. La rédaction des textes elle-même est donc un plaisir, mais ce n'est pas le cas de tous dans le sens ou certains attachent plus d'importance au contenu, ce qui n'est pas un mal en soi d'ailleurs - mais de mon côté, j'aime bien soigner la forme.
    Aussi, avant et pendant la rédaction, j'apprends toujours de nombreuses choses, en faisant un peu de recherches on tombe forcément sur des détails et des anecdotes sympas, voire sur le truc que tu ignorais et qui te fera totalement changer d'angle d'attaque. C'est donc aussi un enrichissement personnel que de construire des articles, pour peu qu'on soit un peu curieux.
    Après, je suis évidemment très content quand une discussion s'ouvre, mais pour moi une grande partie du plaisir se trouve dans la création elle-même.

    "il me semble qu’un auteur masculin n’a pas le privilège d’être appelé « cochon » quand il se lance dans la même entreprise :p"

    Si si, pervers et/ou lolicon, ça dépend du sens du vent :D

  37. Le 24/12/2010 à 09:48
    Gen' a dit

    Le risque fait partie du jeu dans le travail inter-blogs, à priori on n'invite personne chez soi sans avoir entièrement confiance en son hôte (ou on se retrouve séant avec deux crocs dans la jugulaire - regardez/lisez Shiki -). C'est même de ces contraintes que vient l'intérêt de la chose, et ça peut devenir un facteur de motivation : si le travail de recherche est trop difficile à accomplir seul, pourquoi ne pas s'y mettre à deux, l'apprentissage se fait aussi par l'échange. Evidemment, ça ne veut pas dire que ça doit devenir une journée portes-ouvertes sur le blog, c'est trop extrême. On peut considérer ça comme une exception un peu expérimentale ? Le "dossier" a justement pour but d'officialiser la tentative au delà du simple rétrolien.

    Helia > Je plaide coupable, le mail a fini enterré sous les spams (le déménagement, toussa), juste le temps de le retrouver et on continuera nos petites manigances :/

  38. Le 24/12/2010 à 18:41
    Dans Bon, ben… Joyeux Noël, hein?, il a été dit

    [...] 2010 aura été aussi bonne pour vous en PASSION comme en MOTIVATION (le nouveau terme ŕ la mode dans la blogosphčre) et que Papa Noël (ou Maman Noël pour d’autres) va vous apporter plein [...]

  39. Le 24/12/2010 à 23:30
    Dans Joyeux Noël | Horizon..., il a été dit

    [...] au milieu du grand n’importe quoi. Si vous en avez le temps, les moyens, la volonté et la MOTIVATION, vous pouvez vous faire des cadeaux tous les jours, et mon but ici est de re-bloguer ces cadeaux [...]

  40. Le 15/01/2011 à 23:39
    Dans Reflexions pour 2011 –..., il a été dit

    [...] des articles sur des sujets un peu différents, mais il semblerait qu'ils ne soient pas très bien accueillis non plus. Tenter de parler du milieu à des gens qui le connaissent probablement mieux que moi, [...]

  41. Le 16/01/2011 à 13:34
    Dans Au pays du Teletubbies otaku - Hourou Musuko, un..., il a été dit

    [...] et que ce terme est uniquement là pour masquer mon manque de passion motivation (le nouveau terme in-the-mouv). Mais bon, peut-être que je reviendrais sur certains anime dans les [...]

  42. Le 09/10/2011 à 10:47
    Dans Newbie, c’est deaf note et top sans | Les..., il a été dit

    [...] lorsqu’on tient un blog. N’écrit-on pas pour être lu? Les excellents conseils d’Animint (qui citent eux-mêmes les conseils non moins excellents de Shinmanga) donnent des pistes pour [...]

  43. Le 20/05/2013 à 15:29
    Dans Epita mi corazon | Les chroniques d'un..., il a été dit

    [...] dont le but est de générer du trafic sur son site motiver les blogueurs à écrire, et à entretenir la flamme que certains ont appelé PASSION – mais je ne vais pas refaire l'histoire. La première [...]

Ajoutez votre commentaire:

Merci de bien vouloir soigner votre orthographe et de proscrire le style SMS.


Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

 

↑ Haut de page