Animint

  Anime & manga

 
 
“Animint traite des dessins animés japonais et du manga. Outre ce blog, le site comporte plusieurs milliers de pages de texte illustré.”

Mon bilan figurines de l'année 2019

Par le :: Figurines

figurines , 2019

L'année se termine et c'est l'occasion des bilans divers et variés, notamment celui des figurines japonaises, vues encore une fois de ma lorgnette de collectionneur assidu. Je débuterai avec quelques infographies générées à partir des données de mes acquisitions sur l'année, puis je poursuivrai avec les figurines qui m'ont marqué, que ce soit des coups de coeur, des déceptions ou des bonnes surprises.

Pour faire des statistiques plus globale sur l'année, il faudrait repartir de l'intégralité d'une base de données telle que celle de MyFigureCollection mais le site ne permet plus de faire d'extraction complète et cela demande de toute manière énormément de temps à trier et affiner les exports. Je me limite juste à ma collection, en ayant conscience d'avoir un panel particulier mais un panel conséquent et suffisant pour en faire une analyse. Au détour d'un sondage effectués auprès des abonnées du compte Animint sur Twitter, je me suis aperçu que rien que mon nombre de commandes ou de précommandes en cours était supérieur à la collection de 90% des personnes qui disaient avoir des figurines japonaises.

Dans les statistiques suivantes, je considère les statuettes que j'ai reçues en 2019, même si elles ont été commandées ou expédiées bien avant. J'envoie certaines par bateau, ce qui fait qu'elles arrivent 2 mois plus tard leur sortie ou leur achat. J'ai le cas par exemple cette année avec 2 figurines achetées en occasion et expédiées ainsi à la fin novembre donc pas encore arrivées. En revanche, elles feront partie du bilan 2020.

Le premier camembert ci-dessous illustre la répartition de mes achats par types de figurines que ce soit du neuf ou de l'occasion. Je distingue d'abord les scales, les figurines de qualité en PVC à une échelle particulière, en générale 1/8e ou 1/7e, par opposition aux prizes, produites en série avec moins de contrôle et distribuées au Japon dans les salles de jeux d'arcade avec une valeur moyenne de quelques centaines de yens, moins de 10 euros en général. Je rajoute aussi les nendoroids, le format Super Deformed propre à Good Smile Company haut de 10 cm, que je sépare des nendoroids petit' qui sont de l'ordre de 6 cm de haut. J'ai exclus du comptage les accessoires, du genre habits particuliers pour les nendoroids et je n'ai pas d'autres types de figurines, ne collectionnant pas spécialement les figmas ou d'autres gammes particulières.

Bilan figurines 2019

En nombre, le constat est simple avec la moitié des commandes qui sont des nendoroids, un tiers qui sont des scales et le reste des prizes avec une poignée de nendoroid petit'. Ce sont à peu près les mêmes proportions que j'avais en 2018 – avec peut-être un peu plus de nendoroid petit' mais je n'ai pas changé mes habitudes.

Si vous considérez maintenant leurs valeurs, les proportions changent logiquement avec les 2/3 pour les scales et quasiment plus rien pour les prizes. En revanche, vous pouvez constater que la part des nendoroids dans le budget est conséquente.

Bilan figurines 2019

Sur les prix, la représentation suivante montre les prix en les rapprochant du type de figurines mais aussi des éditeurs – toujours en se fondant sur mes acquisitions. Pour bâtir un tel graphe, je prépare un nuage de données du genre prix / éditeur / date de sortie que je traite ensuite avec le logiciel open source Gephi qui effectue les calculs, répartit les noeuds et génère l'infographie.

Bilan figurines 2019
Cliquez sur l'image pour agrandir

Je me suis limité aux items de 2018-2019, les prix neuf des figurines plus anciennes n'ayant pas tellement de sens à la valeur d'aujourd'hui. Les ensembles de prix sont par tranches de 1 500 yens ~12 euros pour éviter de trop disperser les points. Avec cette artifice, le graphe distingue trois groupes, le premier avec les prizes et les nendoroid petit dans le palier de 0 à 1 500 yens, le deuxième avec les nendoroids pour les limites entre 3 000 et 4 500 yens, et un troisième lot pour les scale à des prix supérieurs.

Les prizes associent aussi leurs éditeurs, notamment Sega et Banpresto dans leur groupe, tandis que les nendoroids petit que j'ai prises en 2019 sont sorties chez Orange Rouge qui rejoint donc le même ensemble au regard de ma collection. Good Smile Company étant le principal éditeur de nendoroids, il est logique qu'il soit associé au 2e groupe même s'il y a des relations avec les cales à des niveaux relativement élevés. En regardant bien, vous avez un lien avec le palier à 10 500 yens mais aussi celui à 16 500 et 18 000 yens.

Kotobukiya est lié aux 9 000 yens, le palier de prix le plus faible associé aux scales. Mes achats illustrent bien l'aspect raisonnable des prix pratiqués par Kotobukiya par rapport à leurs concurrents. Mes acquisitions de chez Aniplex oscillent par exemple entre 13 500 et 16 500 yens. Notez également le cas de FuRyu connu traditionnellement pour ses prizes – j'en ai pris encore quelques unes cette année – et catégorisé comme éditeur de prize dans le schéma mais avec un lien vers la catégorie scale qui correspond à la Ram en habits de mariée commandée chez eux dans leur gamme F:Nex de figurines de qualité.

Un coup d'oeil à la même infographie construite l'année dernière sur mes achats de sorties en 2017-2018 montre une répartition similaire mais vous remarquez la disparition des paliers à 6 000 et 7 500 yens pour les scales et au contraire, l'apparition du seuil à 25 500 yens alors que le maximum était à 22 500 yens l'année dernière.

Bilan figurines 2018

Cliquez sur l'image pour agrandir

Pour revenir à 2019, cela indique au minimum que je ne trouve plus de nouveautés qui m'intéressent à moins de 9 000 yens et que je me tourne vers des gammes de prix plus élevées. En pratique, cela ne fait que refléter le ressenti général avec une augmentation concrète des prix chez les éditeurs. À cela s'ajoute un ratio d'échange euro yens en notre défaveur en ce moment, qui n'arrange pas les affaires.

Les statistiques suivantes abordent les boutiques où je me suis fourni, en réintroduisant les accessoires pour figurines et les occasions mais aussi les années de sortie pour distinguer les occasions du neuf. Vous voyez apparaître principalement Nippon-Yasan et Big in Japan pour le neuf avec quelques miettes pour Figuya qui doivent correspondre à des achats pendant Japan Expo où ils sont partenaires de Good Smile Company Europe, mais j'ai eu aussi un peu d'activités avec AmiAmi et avec des proxies utilisés plus souvent pour des occasions que du neuf.

Bilan figurines 2019
Cliquez sur l'image pour agrandir

Contrairement aux même graphe de l'année dernière rappelé après, le traitement des données par Gephi n'a pas repéré de catégorisation claire entre le neuf et l'occasion. Il n'a utilisé qu'une seule couleur dans le graphe généré.

Bilan figurines 2018
Clqiuez sur l'image pour agrandir

Le dernier graphe catégorise les figurines acquises en 2019 par années de sortie et par éditeurs. Par rapport à 2018, il y a un peu moins d'éditeurs et la part de nouveautés 2019 est plus importantes que les liens vers les occasions des années plus anciennes. Cela montre bien que je suis maintenant principalement les sorties et que je regarde les occasions beaucoup moins souvent. En effet, j'ai plus ou moins complété mon retard et je ne recherche plus grand chose parmi les productions antérieures. Enfin, j'ai encore une belle liste mais les figurines en question sont soient devenues introuvables et/ou à un prix exorbitant.

Bilan figurines 2019
Cliquez sur l'image pour agrandir

Après les statistiques, j'aborde une vision plus qualitative sur les sorties 2019.

Les figurines attendues qui ont été au rendez-vous  

  • Jeanne d'Arc Alter de Fate/Grand Order chez Alter

J'ai hésité à la prendre à cause de son prix – le palier à 25 500 yens, c'est à cause d'elle – mais aussi parce que j'avais déjà pris en 2018 la version Aniplex que je trouve très bien. Les poses sont cependant différentes et je trouve que celle d'Alter met mieux en valeur l'étendard. Les 2 statuettes sont officiellement à l'échelle 1/7e mais la monture Aniplex paraît être qu'au 1/8e face à celle d'Alter qui est vraiment imposante. Cette dernière me rappelle l'excellente Yohko Littner du même éditeur. 

Bilan figurines 2019

  • Louise Françoise Le Blanc de la Vallière de Zero no Tsukaima chez Good Smile Company

Je ne suis pas fan de la série mais j'ai toujours été intéressé par une figurine du personnage. Je n'aime pas non plus les versions mariées occidentales à cause des robes qui prennent beaucoup de place. Cette Louise, en plus d'être bien jolie, a l'avantage de proposer une version légère de la robe qui permet de l'exposer sans consommer trop d'espace.

Bilan figurines 2019

Bilan figurines 2019

  • Yû Kanda et Allen Walker de D.Gray-man Hallow chez Aniplex

Il est toujours étonnant de voir apparaître des figurines pour des licences supposées être épuisées jusqu'à la corde. Aniplex a cependant produit ces 2 figurines de haut standing avec le design du volet Hallow pas mal différent des dessins des personnages de la série D.Gray-man tout court. À part le socle composé de dés, je n'ai rien trouvé de fantastique dans la statuette de . En revanche, celle d'Allen est d'un autre niveau, beaucoup plus impressionnantes notamment avec son épée et sa cape. Finalement, j'ai quand même commandé pour composer la paire. 

Bilan figurines 2019

  • Holo de Spice & Wolf chez Revolve

Même si un peu plus de modèles sortent grâce à la célébration des 10 ans du roman, la sortie d'une nouvelle figurine de Holo est toujours un petit événement. La cote des statuettes du personnage atteigne régulièrement des sommets. Malgré un socle presque banal, la figurine de Revolve est réussie et présente une louve sage pleine d'entrain avec sa chope de bière à la main.

Bilan figurines 2019

  • Hatsune Miku version 10e anniversaire chez Good Smile Company

Il aura valu attendre longtemps avec une précommande un an avant une date de sortie prévue initialement en décembre 2018 puis finalement repoussée à mai 2019. La version nendoroid utilise quelques artifices pour former le ruban dans le dos de la figurine mais cette version scale propose un socle en bonne et due forme qui occupe bien le volume.

Bilan figurines 2019

  • Kiss-shot Acerola-orion Heart-under-blade de Kizumonogatari chez Good Smile Company

Comme beaucoup de productions de Good Smile Company, la figurine a eu plusieurs de mois de retard par rapport à la première date de sortie prévue. À mes yeux, elle est bien sans être extraordinaire et reflète une autre facette du personnage au multiples apparences. Cela m'a surtout permis de compléter ma collection de figurines de Monogatari Series de chez l'éditeur.

Bilan figurines 2019

Les déceptions relatives

Je range dans cette catégories les modèles dont j'attendais mieux, sans pour autant aller jusqu'à m'en séparer pour l'instant.

  • Jeanne d'Arc de Fate/Grand Order chez Good Smile Company

Je l'avais commandée juste avant qu'elle sorte, n'étant pas pleinement satisfait avec la version Max Factory un peu petite. La version Good Smile Company est plus grande et a une pose différente mais tout aussi dynamique. Elle est très belle mais le seul hic concerne les supports pour tenir l'étendard. Ils sont vraiment indispensables pour tenir l'ensemble – et malheureusement voyants – là,où ils sont plutôt optionnels sur d'autres version pour prévenir des déformations sur le long terme.

Bilan figurines 2019

  • Rem de Re:Zero en version Ukiyo-e chez Kadokawa

J'aime bien ses couleurs et les motifs du kimono mais l'absence de main gauche - cachée dans la manche de kimono - fait un peu produit de seconde zone, ce que le prix massue ne laissait pas présager.

Bilan figurines 2019

  • Rem de Re:Zero en version Shiromoku chez FuRyu

La pièce est imposante avec des motifs finement sculptés sur le kimono. Là, où le bas blesse est que la jonction des parties au dos se remarque et cela fait tâche pour une figurine aussi chère. C'est dommage car le reste est parfais même si heureusement, cela ne se remarque pas depuis un angle naturel d'exposition.

Bilan figurines 2019

Bilan figurines 2019

  • Hatsune Miku en robe vintage chez Max Factory

Là, il s'agit plus d'un problème de conception au départ. Je n'ai rien à redire sur la figurine elle-même très bien faite comme les autres Miku sorties à l'échelle 1/7e chez Max Factory mais l'aspect du micro fait penser à une autre ustensile plus olé-olé qui gâche l'ensemble. Il reste cependant la solution d'exposer la statuette sans son micro.

Bilan figurines 2019

  • Temari de Naruto Shippûden chez MegaHouse

Je suis souvent fâché avec les productions estampillées MegaHouse quand les visages diffèrent des personnages d'origine ou pire des prototypes. Ici, la Temari a suscité mon intérêt et pour une fois, le résultat visuel a correspondu à mes attentes. Le problème est malheureusement la qualité de la figurine, voir sa conception technique. Plusieurs personnes se sont plaintes de la recevoir avec sa ceinture cassée. Prévenu, j'ai fait très attention en la déballant mais la ceinture présente effectivement quelques faiblesses qui la rendent très fragile.

Bilan figurines 2019

  • La nendoroid n°1000 Snow Miku 2019

Good Smile Company a tergiversé pour déterminer quelle serait sa nendoroid n°1 000 en sortant avant des modèles avec un numéro supérieur à 1 000. Finalement, ils ont désigné leur Snow Miku 2019 comme étant leur égérie. Si la nendoroid princesse est sympathique, ses accessoires sont plutôt peau de chagrin avec en tout et pour tout un miroir, une brosse et une baguette. C'est bien en deçà du nombre d'accessoires pour les Snow Miku des 5 années précédentes.

Bilan figurines 2019

  • Saber de Fate/Stay Night en version robe kimono chez Alter

La robe est très classe tout comme la figurine. En revanche, le système d'éclairage par LED fait gadget et accentue l'aspect plastique bon marché de la lame d'Excalibur.

Bilan figurines 2019

Les blockbusters que je n'ai pas (encore) commandés

J'ai remarqué plusieurs figurines pendant les annonces faites pendant les Wonder Festival mais une fois qu'elles sont disponibles, je ne me suis pas précipité dessus

  • Hatsune Miku en version robe Memorial chez Good Smile Company

L'illustration d'origine pour célébrer aussi les 10 ans était prometteuse et la sculpture sera sans doute classe, connaissant le bon travail de l'éditeur entre le prototype et la production en masse. Cependant, le prix avoisine les 40 000 yens soit environs 320 euros, ce qui est excessivement cher pour une statuette en PVC à l'échelle 1/7e. Ce n'est pas non plus un de mes coups de cœur.

Bilan figurines 2019

  • Rikka Tarada et Akane Shinjô de SSSS.Gridman chez Good Smile Company

J'avais aussi remarqués les figurines lors des précédents Wonfes. Plusieurs éditeurs proposent le duo  et toutes ne se valent pas. Je ne suis pas fan de la série au point de tout prendre donc j'ai décidé de ne prendre qu'une paire. Le duo de Good Smile Company avaient mes faveurs avant leur colorisation et le lancement des précommandes. Là encore, je trouve le prix exagéré en étant aux alentours de 16 000 yens ~ 130 euros et surtout la date de livraison est prévue aux calendes grecques, pendant le printemps 2021 en supposant que tout se passe bien et qu'il n'y ait pas de retard. La bonne nouvelle est que les précommandes ont été lancé juste avant la sortie du duo de chez Kotobukiya que j'ai pu me procurer au prix de la réservation et non pas au prix plein pot après la sortie. Elles me reviendront au moins 30% moins cher.

Avec le recul, j'ai une autre collection de chez Good Smile Company de personnages de Saekano avec les objets en pagaille donc le concept ne va pas me manquer.

Bilan figurines 2019

Bilan figurines 2019

  • Saber et Shirô Emiya de Fate/Stay Night chez Aniplex

Cela fait partie des bizarreries proposées par les éditeurs. Cet ensemble pour célébrer les 15 ans de Fate/Stay night fait près de 60 cm de haut avec Saber et Emiya. Le prix de 45 000 yens ~370 euros fait tilter car pour cette ordre de prix, vous pouvez avoir des résines, une catégorie plus huppée que les statuettes en PVC. 

Bilan figurines 2019

Les bonne affaires

  • Chaika Trabant de Hitsugi no Chaika chez Freeing

Le modèle date de 2014 et je ne connaissais son existence que depuis un ou deux ans. C'est la seule figurine PVC à ma connaissance de Chaika, les autres statuettes étant des garage kits à monter et à peindre. Elle est relativement difficile à trouver et plutôt chère mais je suis tombé sur une occasion à seulement 3 000 yens car le canon de fusil était monté à l'envers.

Bilan figurines 2019

  • Dead Master de Black Rock Shooter

Je ne suis pas spécialement fan de la licence Black Rock Shooter mais depuis que j'ai récupéré une statuette bon marché, je regarde temps à autre ce qui est mis aux enchères. Toutes les figurines ne se valent pas et pour Dead Master, j'étais intéressé par cette version avec la tête de mort et non pas par une autre, un peu plus simple. Je suis tombé sur ce modèle dont l'enchère débutait à 2 7000 yens et personne n'a enchéri.

Bilan figurines 2019

  • Prizes C.C. et Lelouch Lamperouge de chez Bandpresto

J'aim bien la gamme EXQ de Banpresto qui comporte certes des fig prizes donc de moindre qualité que les scales, mais d'une taille conséquente. J'ai récupéré ce duo un an après sa sortie, à l'état neuf et à petit prix sur Yahoo Auctions. Il y a eu la marge de l'intermédiaire et les frais de port en plus mais le coût de base a été de moins de 100 yens ~1 euro par figurine.

Bilan figurines 2019

  • Prizes Mayoi Hachikuji et Shinobu Oshino de Bakemonogatari chez Sega

Je n'avais pas fait attention aux annonces sur ce duo sur donuts qui date de 2018 mais que j'ai acquis cette année une fois que j'ai su leur existence par hasard. Les figurines sont individuelles mais prévues pour être exposées ensemble.

Bilan figurines 2019

  • Prize Asuka d'Evangelion en version robe d'été chez Sega

Quand j'ai commencé à collectionner les figurines japonaises en 2013, j'ai remarqué un modèle similaire qui apparaissait de temps en temps sur Mandarake. La finition n'était pas terrible mais sa rareté faisait qu'elle était proposée à 10 000 yens ~80 euros, soit un prix élevé par rapport à sa qualité. Cette année, j'ai découvert que Sega avait sorti un modèle dans une pose similaire en janvier dernier. La prize obtenue aux enchères à moins de 700 yens ~ 6€ a rejoint ma collection et elle me convient très bien, même si on voit des traces de moulure sur les jambes en regardant de très près.

Bilan figurines 2019
 

Discuter de ce billet sur le forum - - Laisser un commentaire »

Voir aussi

Mon bilan figurines de l'anne 2017
Mon bilan figurines de l'année 2018

Cet article vous a plu?

Faites-le connaître ou votez pour cet article sur les sites suivants :

  • anime manga aggregator sama
  • Partager sur del.li.cious
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google

Ajoutez votre commentaire:

Merci de bien vouloir soigner votre orthographe et de proscrire le style SMS.


Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

 

↑ Haut de page