Animint

  Anime & manga

 
 
“Animint traite des dessins animés japonais et du manga. Outre ce blog, le site comporte plusieurs milliers de pages de texte illustré.”

Votre bilan de l'année 2008

Par le :: Découvertes

2007 , gainax , 2008 , 2009 , macross , animes

Une année s'achève, l'heure du bilan est venue. Cette année fût très riche en matière d'animation japonaise et je tiens à la partager avec vous. Qu'avez-vous aimé, et à l'inverse quelles sont vos déceptions? Quelles sont vos attentes pour l'année 2009?

Mes coups de coeur

* Tengen toppa Gurren Lagann

Un animé de l'année 2007, que j'ai réellement apprécié en 2008. L'auteur connaît parfaitement les codes du shônen, de l'animé de Méchas et les utilisent à merveille. Les références se multiplient, l'humour est omniprésent, les confrontations sont incroyablement jouissifs, l'animé est très réussi tant au niveau esthétique, technique que musical (sauf l'épisode 4, un cran en dessous)

Gurren Lagan

Gurren Lagann est un animé que j'ai vécu intensément, éprouvant une multitude de sentiments en passant facilement du rire aux larmes, de la tristesse à la joie. Quant un animé arrive à vous faire ressentir autant de choses, comment ne pas aimer la japanim? Je vibrais avec Simon, je l'encourageais à se dépasser. Je souhaitais que rien n'arrive à Yoko. J'idolâtrais Kamina. En définitif, un grand merci à Gainax pour ce chef-oeuvre. Vivement l'édition DVD de Beez

* Baccano

Un autre animé de l'année 2007 que j'ai savouré en 2008. Baccano nous narre le destin croisé d'une multitude de protagonistes, liés par un passé commun. La narration est déroutante au premier abord, car l'histoire se déroule sur 3 époques distinctes, et ce, sur un même épisode. Heureusement les passerelles entre époques sont très bien amenées, mais entrainent un travail de mémoire.

En outre le rythme soutenu, caractérisé dés les premiers minutes par l'opening empêche la lassitude de s'installer. Doté d'un aspect humoristique plaisant, de personnages charismatiques et de passages d'une noirceur absolue.

Baccano s'impose comme l'une de mes belles surprises de l'année 2008. Un animé à voir d'une traite, les 16 épisodes passent très vite.

* Nodame Cantabile Spécial lesson (Drama) / Nodame Cantabile Paris Hen (Animé)

Le drama nous montre l'arrivée de Megumi et de Chiaki à Paris, après avoir respectivement réussi ses examens et vaincu sa phobie de l'avion. Le drama est composé de deux longs épisodes, l'un centré sur l'évolution de la carrière de Chiaki, et l'autre sur celle de Mégumi.
L'animé suit plus ou moins l'histoire du drama, mais comporte certaines petites variations.

Pour l'instant ma préférence va au drama, où l'émotion ressort de manière plus significative, les représentations de Nodame et de Chiaki m'ont fait incroyablement vibrer.  Une deuxième saison que j'ai beaucoup appréciée, cependant ma préférence va à la première saison. Pour l'animé, j'attendrai le dernier épisode pour émettre un avis définitif, qui est plutôt positif pour l'instant.

* Minami-ke Okawari

Encore une suite que j'attendais particulièrement en 2008. Il s'agit de la suite de Minami-Ke, un animé tranche de vie, qui nous présente les péripéties de trois soeurs aux caractères différents. Cette opposition sera source de situations rocambolesques et autres quiproquos, surtout que les personnages secondaires ne sont pas en reste.

Minami ke

Malgré le changement de studio et de design général, j'ai beaucoup aimé cette suite. Cependant certains personnages comme Hosaka sont clairement en retrait, alors que d'autres comme Toma et Mako sont mises en avant, entrainant des situations comiques liés à leurs fausses identité sexuelles.

Au final, une suite que j'ai beaucoup appréciée, un peu moins que la précédente qui plaçait la barre très haut

Les Nominés: R.O.D, Gits SAC 2nd GIG, True Tears, Kaiba, Higurashi no naku koro ni, Toradora, Soul Eater, Clannad, Vampire Knight Guilty, Lucky star, Michiko To hatchin, Yakushiji Ryouko no Kaiki Jikenbo (Ryoko, I love you), Saint Seiya Meiou Hades Elysion hen, Inu Yasha, Cowboy Bebop, Nana.

Mes déceptions

* Slayers Révolutions

L'une de mes grosses attentes et une grosse déception. Passé le plaisir de revoir Lina, et Goury, c'est avec une grande lassitude que j‘ai visionné la seconde partie de l'animé, avec l'espoir de rebondissements ou de situations comiques comme dans Slayers Next. Mais cela n'est jamais venu.

Au terme, j'ai éprouvé un réel sentiment d'inachevé et de frustration. Peut-être, la suite arrivera-t-elle à faire revivre le mythe, je l'espère en tout cas.

* Macross Frontier

Robotech a bercé mon enfance, et reste l'un de mes animés préférés. Macross et Macross DYRL ont renforcé ce sentiment. Macross + était fabuleux, Macross Zéro beaucoup moins. Autant dire que mon attente était grande, surement trop.

Premier constat et premier effroi, le chara-design, assez éloigné du style d'Haruhiko Mikimoto, que j'ai vraiment du mal à apprécier. Faites un test, comparez Ranka à Lynn Minmey ou Misa Hayase, et vous comprendrez.

L'intrigue sur fond de complot et de lutte contre l'envahisseur connait un intérêt relatif lorsqu'il s'agit d'évoquer le passé de Ranka, mais sombre dans des délires très "evangélionnesques" dans les derniers épisodes, en beaucoup moins bien maîtrisé.

En outre, Macross nous montre habituellement un triangle amoureux sur fond de guerre. La finalité de ce type de relation suggère un choix à opérer. Cette conclusion n'apparait pas au terme de l'animé. "Pourquoi choisir, quant on peut avoir les deux" suggère le scénariste. N'est-ce pas la voie de la facilité?

Malgré tout, certains points m'ont fait énormément plaisir:

- La reprise des thèmes communs à l'univers Macross comme l'impact de la culture sur nos civilisations
- Les scènes de batailles à grande échelle, sur fond de concert intergalactique.
- Le fan-service qui se traduit par les nombreuses références aux animés antérieurs.
- Certaines musiques sublimes (merci Yoko Kanno).

Macross Frontier reste une déception, surtout au niveau des personnages et du scénario. Mon attente était sans doute trop grande.

* Code Geass R2

Si un mot devait, a mon avis, qualifié cette seconde saison, cela serait le mot surenchère, aussi bien au niveau des batailles, qu'au niveau des méchas qui deviennent de plus en plus puissant, alors que la première série faisait ressortir le coté tactique des batailles, la seconde se focalise sur l'avantage de la puissance.

Surenchère au niveau des Cliffhangers et autres révélations de chaque épisodes. Certains retournements de situations sombrent dans le ridicule, tellement ils sont irréalistes.
Cependant le principal défaut concerne la révélation final de l'empereur : toutes ces batailles, ces morts, ces tragédies pour nourrir son utopie candide. Quel énorme gâchis.

Code Geass

Malgré tout Code Geass possède des atouts indéniables, comme certaines scènes d'une émotion intense, mais cette révélation a gâché intégralement mon plaisir.

Je garderais principalement la scène finale entre Lelouch et Nanally, ainsi que le sort de Shirley en tête, mais également un sentiment d'inachevé et de frustration. Vraiment dommage.

Zéro No tsukaima princess no rondo

Un scénario anorexique avec une forte touche d'ecchi. Un ennui conséquent, uniquement interrompu par quelques situations comiques et racoleuses. Voila ce que j'ai ressenti en regardant cette troisème série. Vivement que cela se termine.

Les nominés: School Days, Naruto Shippuden, Hidamari Sketch, Hayate No gotoku, Basilisk, Myself Yourself, Scrapped Princess, Tonagara, To love ru, Tales of symphonia, Majin Tantei Nougami Neuro, Rosario + vampire

Mes souhaits pour 2009

En définitif l'année 2008 fut très intéressante au niveau de l'animation Japonaise mais je regrette par manque de temps de ne pas avoir entamé ou interrompu des animé comme Kannagi, Chaos Heads, tytania, Ga rei zero, Nijuu-Mensou-no-Musume et Bounen no Xamdo mais je me rattraperai en 2009. Etant donné la pile de DVD qui m'attends, cela risque de prendre un certain temps

Ainsi pour l'année prochaine, je souhaite la licence de certains animés comme Nodame Cantabile, Baccano, Seirei No Moribito, Honey and clover ; une industrie plus dynamique en France, plus visible ; des consommateurs plus responsables vis-à-vis du téléchargement illégal. C'est un beau rêve, me direz-vous.

J'attends avec une grande impatience les éditions collector de Maison Ikkoku, Fushigi no umi no Nadia, escaflowne, Full metal Alchemist, Gurann Laggan et bien d'autre encore. Je rêve aux futures créations de 2009, pour que le rêve continue.

Pour finir, je tiens à saluer l'initiative de Déclic-images et Dybex, en ce qui concerne la collection Gold. Cette offre propose des classiques incontournables à très petits prix. Espérons que l'idée sera étendue à d'autres éditeurs. Vous n'avez plus aucune raison pour ne pas vous y mettre.

Allez c'est à vous maintenant, je vous passe le témoin. En vous souhaitant de très belles fêtes de fin d'année.

Discuter de ce billet sur le forum - - Laisser un commentaire »

Cet article vous a plu?

Faites-le connaître ou votez pour cet article sur les sites suivants :

  • anime manga aggregator sama
  • Partager sur del.li.cious
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google

Commentaires sur ce billet:

  1. Le 09/01/2009 à 21:02
    Dans Editotaku - Tanuki Awards..., il a été dit

    [...] vais suivre animint et coller Tengen Toppa Gurren Lagann ce titre, en tant qu'anime 2007 qu'on dcouvre en 2008. [...]

  2. Le 05/11/2009 à 17:07
    lelouch vi britannia a dit

    pour moi c no comment pour code geass ^^

Ajoutez votre commentaire:

Merci de bien vouloir soigner votre orthographe et de proscrire le style SMS.


Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

 

↑ Haut de page