Je me suis mis au Japonais, 5 trucs choquants

Discussions sur ce pays, sa culture, les voyages et les bons plans...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Theokay ou Themiaou
Mini Spécialiste
Mini Spécialiste
Messages : 342
Inscription : sam. 07 août 2010 19:59
Localisation : Dans un restaurant de nouilles!
Contact :

Je me suis mis au Japonais, 5 trucs choquants

Message par Theokay ou Themiaou »

Encore moi !!!!!! :lol:

Alors depuis le début de l'année scolaire je me suis mis à des cours de japonais dans une association culturelle franco-japonaise. Je pensais que le japonais était pas si dur que ça, que les idées reçues avaient la vie dure... Je me suis trompé :evil: Pour vous donner une idée, voici 5 trucs qui m'ont laissé dans l'incompréhension totale !

1- On conjugue les adjectifs !

Oui, en japonais, on ne conjugue pas forcément le verbe pour passer au passé (ha-ha), on peut aussi conjuguer l'adjectif. C'est-à-dire (en simple) que pour mettre une phrase au passé, pour les adjectifs qui se terminent en I, on rajoute la terminaison KATTA à la place du I final, sans toucher au verbe. Et cela n'est valable que les adjectifs se terminant par I. POURQUOI ??? Les verbes sont fait pour être conjugués, non ?!

2- On ne compte jamais pareil selon ce que l'on compte.

C'est le truc le plus aberrant que je n'ai jamais vu dans une langue ! Au lieu de choisir des chiffres qu'on utiliserait peu importe ce que l'on compte, il a fallut que les Japonais changent les chiffres en fonction de ce qui est compté ! Par exemple, si on compte un objet plat et fin (exs: feuille de papier, timbre, ...), ce ne sera pas les mêmes chiffres que pour un objet cylindrique et long (exs: bouteille, flûte, ...). Pour autre exemple, si on compte des meubles, ça peut même changer en fonction de la présence de tiroirs. :cry:

3- Et si on s'amusait à faire des lettres identiques !

En japonais, la lettre "tsu" est exactement pareille que la lettre "shi", de même que celle de "so" est la même que celle de "n". Une seule différence, à chaque fois, une lettre est légèrement plus penchée. POURQUOI FAIRE CA ?

(voir image: http://www.google.fr/url?source=imgland ... LmgJGJycqw)

4- On peut conjuguer un verbe par politesse

Il existe plusieurs temps et conjugaisons en japonais, comme partout ailleurs. Seulement, en plus des milliers de formules de politesse existantes, les japonais se sont sentis particulièrement inspirés. Effectivement, on peut conjuguer des verbes pour les rendre plus "polis" ! En rajoutant une certaine terminaison (qui change selon les 7 formes de verbes, sinon ce n'est pas drôle), on peut conjuguer un verbe de telle sorte que ce soit plus gentil, plus courtois. Parce qu'un "s'il vous plaît" ou un "merci" ne suffisent pas !

5- Parlons-en, de la politesse...

Au Japon, les gens distinguent les formules de politesse en fonction de celui ou celle à qui elles sont destinés ! Par exemple, pour dire "bon appétit", on changera en fonction de qui le dit: si c'est ce lui qui a préparé le repas ou si ce sont les commis, on ne dira pas la même chose ! De même pour dire "au revoir", cela dépend de qui part et quand, pareil pour "bonjour" ! Sans compter toutes les variants existantes pour chaque formule de politesse, plus tous les suffixes qui permettent d'exprimer la place qu'on les gens pour nous (-san, -chan, ...). Si vous ne respectez pas toutes ces règles de politesses, plus la déclinaison dite "polie", vous serez très mal vu et mal servit !
-
Mais je ne veux pas vous dégoûter du japonais, qui présente pleiiiiin d'autres avantages XD Par exemple, on ne conjugue les verbes ni en fonction du sexe, ni en fonction du nombre ! Le japonais a aussi une écriture spéciale pour les mots d'origine étrangère (qui sont quasiment copiés sur l'anglais (ex: "resutoran" = restaurant)), ce qui permet de les reconnaître ! Et le japonais marche sur un système syllabaire, ce qui évite les combinaisons de lettres farfelues.

Peut-être vous ai-je appris quelque chose, et peut-être en avez-vous à dire vous aussi ! :mass:
Theokay =D

Pazu
Dieu du ciel
Dieu du ciel
Messages : 2247
Inscription : sam. 09 nov. 2002 20:49
Localisation : Planète Uru
Contact :

Re:

Message par Pazu »

Pour le 3), tu n'écris pas les caractères shi et tsu dans le même sens. De haut en bas pour l'un et de gauche à droite pour l'autre donc cela se ressent dans le côté penché. Certains livres de méthode s'amusent à sortir des phrases qui n'ont pas le même sens suivant l'intonation que tu utilises. Là, c'est casse pied.

Pour la politesse, le coup de donner/recevoir est casse pied mais pour survivre tu commences par les formules polies. Là, où il faut plus faire attention est dans la gestuelle. Cf http://www.animint.com/blog/000648-mini ... onais.html

Le danger aussi, c'est de ne pas faire attention au genre et qui parle. J'ai des amies qui se sont mises à parler comme des hommes en apprenant "sur le tas". Je n'ai pas encore vu l'inverse.
PAS DE SUPPORT EN MP. Toute demande de support par MP sera non lue et effacée. le forum est là pour ça.

Avatar de l’utilisateur
Theokay ou Themiaou
Mini Spécialiste
Mini Spécialiste
Messages : 342
Inscription : sam. 07 août 2010 19:59
Localisation : Dans un restaurant de nouilles!
Contact :

Re:

Message par Theokay ou Themiaou »

Oui les signes ne s'écrivent pas dans le même sens, mais c'est pas évident à apperçevoir quand on écrit "normalement" je trouve ! Il faut vraiment faire attention à les distinguer. Surtout qu'on ne peut pas vraiment se raccrocher au reste du mot car toutes les lettres sont souvent collées en japonais et non séparées en fonction des mots ^_^;; On dirait que c'est fait exprès !!!

Niveau politesse, je sais qu'on peut parler aux personnes âgées comme à des femmes, c'est tout à fait admis. Pour les jeunes gens je sais pas si ça serait vraiment conseillé par contre xD
Theokay =D

Répondre