Final Fantasy XII

Jeux vidéos uniquement en rapport avec les manga
Répondre
Mellorine
Novice
Novice
Messages : 5
Inscription : lun. 18 déc. 2006 10:20

Final Fantasy XII

Message par Mellorine » lun. 18 déc. 2006 10:24

Pour mon premier test sur ce forum, j'ai choisi de parler du jeu que je ne lache pas ces derniers temps : Final Fantasy XII sur Playstation 2 !

Synopsis
Les petits royaumes de Dalmasca et Nabradia sont situés entre deux immenses empires, Archadia et Rozarria, qui nourrissent l'un envers l'autre une grande tension politique et militaire. Les souverains des deux petits royaumes, menacés de part en part, n'ont d'autre choix que de marier leurs enfants afin de sceller un grand traité d'assistance mutuelle. Alors, quand Nabradia est attaquée et envahie par Archadia, l'armée de Dalmasca lutte aux côtés de l'armée locale ; mais rien ne semble en mesure de contrer la force de l'empire Archadien. La défaite est totale : les deux souverains ainsi que le prince de Nabradia sont tués, Archadia s'assoit sur les deux trônes.
Deux ans plus tard, le fils ainé de l'Empereur, Vayne Solidor, s'installe dans le palais royal de Dalmasca en tant que consul d'Archadia : il se propose de diriger le pays et de lui rendre sa splendeur passée. Malgré la sympathie que son discours pacifique dégage, Vaan, un enfant des rues laissé orphelin par la guerre, n'accepte pas l'arrivée de cet homme, et pense à devenir sky pirates, voire à rejoindre la soi-disant rébellion qui s'organise, dit-on...

Critique
Comme je l'ai dit, je n'arrive pas à lacher ce jeu, même s'il n'est pas exempt de défauts. Ah, ça, graphiquement, on ne peut pas vraiment le critiquer : il tire partie de toute la puissance de la PS2. Les décors sont beaux et très variés, les persos sont très agréables à regarder (Balthier, je t'aaaaaaaaaaaaaime !!! Basch aussi !!! Gabranth aussi !!! Vossler aussi !!! snif), les créatures ennemies sont magnifiques, ainsi que leurs animations et leurs magies. Enfin bref, pas grand chose à critiquer de ce côté-là si ce n'est la carte des zones, simple en apparence, mais à laquelle on ne comprend plus rien dès qu'il y a des étages.
L'ambiance musicale aussi est géniale. J'ai vu beaucoup de gens la critiquer parce qu'elle n'est pas composée par Uematsu mais c'est vraiment ridicule. Les compositions symphoniques de Sakimoto collent parfaitement au jeu, certaines sont épiques à souhait et nous entraînent vers les contrées sauvages avec le couteau entre les dents, d'autres, plus subtiles, accompagnent paisiblement nos séances de shopping en ville.
Point de vue scénario, je peux aussi en parler puisque j'ai presque fini le jeu. Bon, je trouve que l'histoire est un peu légère, on n'est pas dans FF7 et ses questions existencielles. Ici, il est question de royaumes, d'un empire, de guerres, de soif de pouvoir, de rébellion et de cristaux magiques (sans dec ?!). La ressemblance énorme avec Star Wars qu'on ne peut s'empêcher de remarquer au début s'emousse au fil du jeu, mais le mal est fait : on ne peut pas trouver le scénario original. De plus, le jeu est assez mal équilibré en lui-même : il se compose de trèèèèès longues phases d'exploration et de combat (les zones sont assez grandes), suivies de cinématiques longues aussi, puis on recommence une phase explo/combat, etc. Au début, c'est assez facile car il y a des critaux de sauvegarde un peu partout, mais au bout d'un moment, on aimerait en voir plus souvent (surtout des cristaux de téléportation) car certaines zones sont vraiment hyper chiantes par leur caractère labyrinthique et leur gigantisme (Giruvegan, Nabudis...). Au final, on combat pendant des plombes pour déclencher une cinématique, qui amène à combattre à nouveau pendant des plombes ! On en vient à aimer faire du shopping pour customiser ses persos.
En terme de persos, il y en a 6 jouables, ainsi que des guests qui viennent émailler la partie par-ci par-là. Chacun dispose d'un damier de compétences : il faut y "acheter" des cases (avec les LP qu'on gagne à chaque combat) qui débloquent des bonus, des magies, des techniques ou l'utilisation d'armes/armures. Il faut bien sûr avoir acheter les magies, techniques ou armes dans la boutique en question (avec des gils, cette fois), pour pouvoir en doter les personnages. Ce système est beaucoup plus simple que le légendaire sphérier, et permet une grande liberté avec les persos puisqu'on peut les faire tous identiques, ou au contraire tous différents, à loisir. On peut d'ailleurs regretter que le damier soit le même pour tous les persos, ce qui rend la personnalisation un peu floue parfois.
Mais pour moi, ce qui fait le grand atout de ce jeu, c'est son système de combat. Finies les rencontres aléatoires sur la map ! Ici on traverse des zones, dans lesquelles on voit ses ennemis au loin, que l'on peut donc contourner. Le combat est dynamique, même s'il n'est pas en temps réel, et on perd l'idée de tour par tour qui dégoute tant de joueurs PC des rpg console. En plus ! on a ici le système des "gambits" : ce sont des "if... then" que l'on peut acheter dans les boutiques spécialisées, et avec lesquelles on peut programmer (sommairement) l'IA de ses persos jouables ! Chaque perso a 12 slots de gambit, on peut donc programmer 12 actions automatiques pour les personnages (ex : si un allié est en "silence", lui lancer "vox") mais il s'agit ici aussi d'un choix : libre au joueur de commander toutes les actions en direct. Il faut seulement savoir que le système des gambits est très bien fait et qu'une fois qu'on a trouvé la bonne prog pour son équipe, on n'a plus besoin de toucher la manette, sauf parfois pour les boss ! On peut espérer que les prochains RPG adopteront ce système et même le développeront pour un beaucoup plus grand nombre de slots !
Une déception du jeu reste l'invocation. Les Espers sont puissants lorsqu'on combat contre eux, mais une fois qu'on les a gagné, ils s'avèrent souvent très faibles et ne résistent guère à un combat contre un boss. Les limites aussi sont aussi impressionnantes visuellement qu'impuissantes contre les ennemies. Rien de surpasse le pouvoir de l'épée dans ce jeu, auquel on pourra reprocher une facilité déconcertante, grâce aux MP qui remontent tout seuls quand on court ou combat.
Pour les amateurs d'énigmes et de quêtes annexes, ce défaut sera amplement compensé dans le jeu. La plupart des Invocations sont trouvables par résolution d'énigmes plus ou moins complexes. Quant aux quêtes annexes, la majorité sont des primes à aller récupérer en tuant des créatures uniques. Les récompenses ne sont pas souvent à la hauteur mais cela fait de bonnes occasions d'aller faire de l'XP ! Certaines permettent tout de même de trouver des invocations (Nabudis).

Enfin bref, que de blabla pour dire que ce jeu est une réussite, même si on peut lui reprocher une trop grande facilité. Le faire en version US m'a privé de la plupart des subtilités des dialogues (qui sont dans un anglais plutôt soutenu) alors bien que je ne l'ai pas encore fini, j'ai déjà hâte de le refaire en français !

Et vous, qu'en avez-vous pensé ?

Axelle
Mini Spécialiste
Mini Spécialiste
Messages : 417
Inscription : mar. 20 avr. 2004 20:56
Localisation : Paris (Lune)
Contact :

Message par Axelle » lun. 07 mai 2007 20:12

Le jeu est sympa, mais les gambits (programmes de combats auto) bugent parfois, en tout cas chez moi.
Il semble un peu nouveau dans les techniques de jeu, mais en réalité c'est inspiré en majorité du online, version salon solo.

Bref oui c un bon jeu sympa, mais qui m'a pas fait autant décoller que certains épisodes précédents, car il n'est pas très novateur.
Et puis j'ajoute un bémol sur les persos pas très accrocheurs.

Avatar de l’utilisateur
kamui
Être de lumière
Être de lumière
Messages : 454
Inscription : jeu. 22 janv. 2004 10:54
Localisation : au paradis

Message par kamui » dim. 13 mai 2007 11:05

J'ai essayé en import...

J'accroche absolument pas. J'ai du mal à expliquer pourquoi par contre...

Le héro est peu charismatique, ce qui sert d'intrigue au début est mou...

Il aurait fallu lancer le jeu directement avec un petit "guide", comme Barret dans FF VII, et non pas nous laisser vagabonder dans la ville.

Non, vraiment... pas pour moi ce FF ;)

Par contre, en import je suis sur .hack// GU vol.1 : Rebirth.
C'est basé sur l'animé de .hack// ROOTS, pour ceux qui connaissent^^
Bien que nul ne soit prophète en son pays,
Tout nain l'est en son jardin.

Avatar de l’utilisateur
chiplouf
Novice
Novice
Messages : 5
Inscription : ven. 18 mai 2007 18:22

Message par chiplouf » dim. 20 mai 2007 12:34

Etant donné que j'en suis à ma seconde partie, je peux tout à fait comprendre ce que vous dites.
Des persos bof bof, un tutorial pratiquement inexistant, des objets soumis à une probabilité pour leur obtention qui frise la troisième dimension.
Mais l'histoire des gambits c'est pas si mal, même s'il faut chercher pour trouver des résultats probants.
Le plus mauvais point selon moi c'est le tableau de permis qui indique dès le début la totalité de la progression de ton perso ; pas de spécialisation possible - sauf équipements, mais tout le monde sait faire magie max -.
Enfin moi je suis un puriste des Final Fantasy et je dois dire que j'aime bien les fouiller -et cela sans soluce- intégralement.
Mais cet opus ne semble qu'un jet vite fait et mal fini pour faire patienter les joueurs qui attendent le 13 sur playstation3. Mais perso depuis le 7, les opus n'arrive jamais à vraiment m'accrocher.

Hikaru-san
Mini Expert(e)
Mini Expert(e)
Messages : 1004
Inscription : sam. 08 juil. 2006 21:25
Localisation : Région parisienne

Message par Hikaru-san » sam. 09 juin 2007 19:13

Ahh FFXII, un jeu sur lequel j'ai passé de longues heures ( + de 150 quand même ). Voici les principaux points positifs et negatifs que j'ai pu noté:

Points positifs:

- Certains personnages interressants ( Basch, ashe et fran )
- L'un des plus beaux jeu de la PS2
- Des musiques sympathiques ( surtout celle des BOSS)
- Le systéme de combats hyper dynamique
- Un jeu sans cassure de rythme ( pas d'alternance entre phases de combats et d'exploration ).
- Un jeu trés long pour celui qui veut le finir à 100 %
- Le systéme de Gambits qui offre, une fois maitrisée, un trés grand choix de possibilité tactiques.

Points négatifs:

- Des perso inintérressants ( Vaan, Balthier, Penelo )
- Le systéme déblocage de permis + achat de capacité peut s'averer fastidieux.
- Plagiat( ou trés forte inspiration ) de Star wars dans certaines cinématiques comme celle de l'introduction et celle precédant le combat sur le Bahamut
- Scénario confus
- Des eons parfois difficiles à vaincre ( Zodiarche :x ) mais inutilisable lors des combats car trop faibles ( surtout vers la fin du jeu ).
- Un " super vilain" qui manque de charisme ( Rendez-moi SEPHIROTH :-D )
- Un jeu globalement facile ( sauf certaines quêtes annexes )
- J'aurai bien voulu découvrir rozarria.
- Des enigmes chiantes à faire pour obtenir des objets essentiels ( ex : la pêche pour l'épée Odyssée ).

Au final, malgré ces défauts, j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer, et je pense que je vais y rejouer ( Finir la quête pour Solaris :P )

pec
Mini Fan
Mini Fan
Messages : 76
Inscription : jeu. 01 déc. 2005 01:11
Localisation : Haute-Normandie

Message par pec » ven. 03 août 2007 02:01

Moi j'ai tout adoré sauf ce qui concerne l'histoire et les persos.
J'y ai plutôt joué comme à un MMORPG genre j'm'en fou de c'qu'y s'passe, ce qui compte c'est d'faire les quêtes et d'être ultra stuffé.
Dommage, j'ai trouvé certains environnements vraiment fantastiques comme la forêt de Salika, le plateau de Cérobi avec les gros dragons... Le problème c'est qu'on se contente de traverser les zones sans qu'il y ait la moindre narration ou interaction entre les persos ; un feu d'camp pour se reposer ça fait pas d'mal après avoir décimé toute une poppulation :lol:
Donc voilà, pour cette raison j'ai trouvé que l'univers manquait de vie du coup j'avais du mal à me plonger dans le jeu malgré les beaux graphismes et les musiques qui vont avec.
mada mada dane !

Avatar de l’utilisateur
Ace
Novice
Novice
Messages : 15
Inscription : jeu. 20 avr. 2006 15:41

Message par Ace » jeu. 09 août 2007 10:09

Je suis d'accord avec bon nombre d'entre vous. à savoir que les musiques sont super, CERTAINS persos ont du charisme, les graphismes sont magnifiques etc etc.
Mais j'aimerai pesté sur le gambit et sur le scenar.
Le gambit a complètement ruiné le jeu. après l'emerveillement des débuts j'ai juste fait traversé les cartes à mes persos et enfin je posai la manette et j'allai faire autre chose (boss cid + la chimère) et pourtant je n'était pas à fond de l'xp. j'ai montré le combat final à un pote qui n'avait jamais joué et voyant mon rôle dans ce combatil a été un peu surpris.
Le scenar quant à lui est un des plus pauvre de tout les ff (mis à part 1,2,3). c'est la guerre du décut à la fin.
Sinon je suis dégouté car dans la version internationale chaque perso aura sa propre grille de permis; mais je ne rachèterai pas le jeu pour autant.

Je suis d'accord avec hikaru san il faudrait pouvoir aller à rozarria et développer al cid qui est vraiment un perso cool.
Snake what's wrong! Snake! SNAAAAAAKE!!!!

Avatar de l’utilisateur
deathnot
Rappelé(e) à l'ordre une fois
Rappelé(e) à l'ordre une fois
Messages : 7
Inscription : dim. 13 juil. 2008 13:07

Re:

Message par deathnot » lun. 14 juil. 2008 15:31

Axelle a écrit :Le jeu est sympa, mais les gambits (programmes de combats auto) bugent parfois, en tout cas chez moi.
Il semble un peu nouveau dans les techniques de jeu, mais en réalité c'est inspiré en majorité du online, version salon solo.

Bref oui c un bon jeu sympa, mais qui m'a pas fait autant décoller que certains épisodes précédents, car il n'est pas très novateur.
Et puis j'ajoute un bémol sur les persos pas très accrocheurs.



ok c pas mal j vois peu partout final fantasy dans les magazine de manga 8-) mais l histoire est un peu longue ^_^;; hihihi :lol:

Kimi
Apprenti de la vie
Apprenti de la vie
Messages : 5
Inscription : mer. 16 sept. 2009 14:29

Re:

Message par Kimi » mer. 16 sept. 2009 16:18

C'est l'un des meilleurs final fantasy. J'ai été triste à la fin, je me suis tellement attachée aux personnages que savoir que c'était la fin du jeu m'a presque fait pleurer.

Répondre