Fukushima, un désastre sans fin?

Discussions sur ce pays, sa culture, les voyages et les bons plans...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Theokay ou Themiaou
Mini Spécialiste
Mini Spécialiste
Messages : 342
Inscription : sam. 07 août 2010 19:59
Localisation : Dans un restaurant de nouilles!
Contact :

Fukushima, un désastre sans fin?

Message par Theokay ou Themiaou »

Des tonnes et des tonnes de barres radioactive sont dans un bloc de béton sous terre, à Fukushima.Il n'y a ni murs ni toit pour protéger ces barres radioactives (réacteur 4) désormais.Pour ne pas exploser, il me semble qu'elles ont besoin d'eau froide, amenée par une sorte de petit piscine.Au moindre séisme ou tempête, la piscine risque de s'écrouler et ce serait alors une explosion 10 fois plus radioactive que Tchernobyl!Imaginez vous les conséquences!Le Japon étant l'un des pays ayant le plus de catastrophe naturelles au monde, le risque est élevé!Donc, ce n'ai pas vrai! Fukushima, ce n'est pas fini!
Theokay =D

Hikaru-san
Mini Expert(e)
Mini Expert(e)
Messages : 1004
Inscription : sam. 08 juil. 2006 21:25
Localisation : Région parisienne

Re:

Message par Hikaru-san »

J'avais également regardé un court reportage trés péssimsite au journal . Cependant si l'on se fie à ces différents articles http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... ntier.html http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... tinue.html, le risque est bien moindre qu'en 2011 et il y'a une vague de désinformation du à un article paru dans le Nouvel obs dans lequel certains propos du journaliste paraissent infondés ou détournés. La structure à la base de réacteur 4 a été renforcé et les combustibles ne se sont plus à l'air libre, et sont protégés par une plaque en métal . Maintenant tout cela provient de documents de Tepco mais les images le confirment.

L'incident de fukushima aura des conséquences économiques, sociales, humaines et sanitaires sur la population japonaise sur des décennies . L'incident est clos pour l'instant, ses effets directs seront résorbés par la suite ( 2013 ?)
mais pas ses conséquences.
A titre d'exemple, la catastrophe de Tchernobyl fût l'un des facteurs qui a entraîné la fin de l'une des deux superpuissances de l'époque à savoir l'Union soviétique , justement à cause des conséquences financières du confinement et du démantèlement de la centrale . Gorbatchev l'avait reconnu lui-même lors d'un reportage passé à la télé française l'an dernier il me semble
" Pourquoi on a été sauvé ? On a pas été sauvé, On a voulu vivre, pour rentrer ou nous devions rentrer... Pour ça, on a chanté cette chanson... " Epilogue Final Fantasy IX

captain venom
Mini Expert(e)
Mini Expert(e)
Messages : 1161
Inscription : mar. 21 oct. 2003 12:52
Localisation : somewhere over the rainbow
Contact :

Re:

Message par captain venom »

En soi, de ce que je sais et comme le précise Hikaru, la centrale en elle-même est relativement "sécurisée", même si pour le moment, il s'agit de rafistolage d'urgence ; ce qui est "heureux" (dans la mesure ou cela peut l'être, hein, entendons nous bien), c'est qu'il est prévu un démantelage de la centrale, contrairement à Tchernobyl ou l'on a simplement construit un sarcophage pour recouvrir les dégâts, sarcophage qui est en train de se démantibuler lentement pour cause de vieillissement accéléré à cause des radiations ; un projet de nouveau sarcophage est envisagé, mais il nécessite des moyens que personne ne peut réunir, trop cher. Et il est même pas dit que le nouveau sarcophage ne se pètera pas à terme lui-aussi...

Ceci dit, Fukushima, c'est pas fini, c'est vrai, dans le sens ou non seulement la région est devenu un no man's land radioactif pour on ne sait combien d'années, et qu'on ignore encore l'impact des radiations à long terme. On commence à découvrir des trucs (genre les papillons mutants dont on a parlé y'a pas longtemps), mais les effets directs et indirects se feront sentir pendant des décennies si ce n'est plus.

Et puis au-delà de la radioactivité, cet incident à un impact économique et politique. Hormis l'évident coût de la catastrophe, le gouvernement japonais à annoncé l'abandon du nucléaire. Si cette décision peut être salué pour un monde meilleur (c'est pas faux mais ça se discute ; mais bon), faut voir les conséquences pour un pays comme le Japon qui ne dispose quasiment d'aucune ressource propre. Le nucléaire leur apportait une forme d'indépendance énergétique qui ne pourra être remplacé que par le développement des énergies alternatives. Sur le papier, c'est plutôt une bonne chose, mais pragmatiquement, est-ce faisable ? J'avoue être dubitatif, et le recours aux énergies fossiles risque de s'avérer incontournable ; or, le pétrole, ben y'en a plus des masses.

En résumé : ils sont dans la merde et c'est pas fini, quoi.
Captain Venom from Studio Fine Artz 9.3
K33p |_|p d4 g00d \/\/0rk!

Hikaru-san
Mini Expert(e)
Mini Expert(e)
Messages : 1004
Inscription : sam. 08 juil. 2006 21:25
Localisation : Région parisienne

Re:

Message par Hikaru-san »

C'est vrai que leur futur n'est guère réjouissant, La japon était déjà dans une situation économique défavorable, mais l'incident de Fukushima couplée à la crise de l'euro a agravé durablement leur potentiel de croissance

Comme dans les autres pays, le passage à une énergie verte sera à la fois destructeur et créateur d'emplois, ce qui pourra faire décoller la croissance mais le coût du démantèlement de l'arsenal nucléaire , du traitement des déchets et du combustible sera problématique ( L'Allemagne et la France seront dans le même cas de figure).
Je me pose également la question de leur indépendance énergétique et des tensions qui pourraient exister avec leurs voisins , sachant que le japon est par nature un pays qui revendique sa différence et son indépendance. Malheureusement, ce ne sera pas le seul endroit problématique quant les énergies fossiles commenceront à se raréfier.
Il me semble que les importations de charbon ont augmentés de manière importante depuis la catastrophe, la japon se tourne vers cet élément pour combler leur déficit énergétique après la vague d'économies d'énergie.

Il y'a quand même un gros avantage pour le japon, c'est qu'il s'agit d'une île et ils pourront profiter de l'énergie découlant des vagues et de l'énergie éolienne pour développer leur énergie verte ( la France est dans le même cas de figure )
" Pourquoi on a été sauvé ? On a pas été sauvé, On a voulu vivre, pour rentrer ou nous devions rentrer... Pour ça, on a chanté cette chanson... " Epilogue Final Fantasy IX

Répondre