Animint

  Anime & manga

 
 

Ima soko ni iru boku

 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres 今、そこにいる僕 (japonais)
Autre Monde [L'] (français)
Now and Then, Here and There (anglais)
FormatSérie
StudioAIC / Pioneer
Période1999 - 2000
Épisodes13
Durée25 min
Interêt global   aidecoeur0.gif
StaffRéalisation : Akitar Daichi
Scénario : Hideyuki Kurata
Character design : Atsushi Ohizumi
Musique : Taku Iwasaki

Résumé

Le premier épisode nous présente un peu le personnage de Shû et sa vie, à travers des scènes très communes (déjeuner, club de Kendo et j'en passe) qui permettent au passage de découvrir un peu le personnage, son manque de subtilité et son optimisme à tout épreuve. Il est en même un peu énervant d'ailleurs.
On pourrait s'attendre à quelque chose d'assez banal mais d'assez "sympa", vu le graphisme assez arrondi des personnages.
Puis Shû fait la découverte de la mystérieuse Lala Ru. Cela se gâte très vite, et les actes d'héroisme de Shû ne peuvent rien y faire, les deux enfants se retrouvent téléportés dans un autre monde, justement.

Là, Shû découvre un autre univers : un dictateur fou et mégalomane du nom d'Hamdo est à la tête d'Hellywood, une forteresse peuplée d'enfants soldats de son âge et même encore plus jeune(comme Boo) qui se raccrochent à leur seul espoir : celui de rentrer chez eux une fois la guerre terminée. En effet, Hamdo a déclaré que la guerre servait en fait la paix - il ne s'agit que d'unification visant à la paix universelle - et qu'une fois les conflits terminés les enfants rentreraient chez eux. Ben voyons...
L'optimisme de Shû va donc être mis à très rude épreuve.

Il fait la connaissance d'enfants soldats de Hellywood : Tabur, Nabuca et Boo. Ils réagiront chacun de manière différente à l'arrivée de Shû. En effet, les trois personnages n'ont pas les mêmes buts ni les mêmes ambitions.
Autre personnage principal : Sara. Sara est comme Shû, elle n'a rien à voir avec Hellywood. Ayant été la victime d'une méprise qui lui aura valu les pires atrocités, elle hait Lala Ru. Il faut dire que celle-ci ne décroche qu'un mot tous les deux épisodes et adopte une attitude passive (tout l'opposé de Shû) alors qu'elle est quand même l'enjeu central de la guerre : L'eau est devenue une ressource précieuse et elle seule est capable d'en libérer à l'aide d'un pendentif.

Soumis par Kaede le 16 novembre 2003

Popularité parmi les membres d'Animint
2 personnes ne connaissent pas du tout
3 personnes l'ont vu
6 personnes ne s'y intéressent pas
7 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

J'ai trouvé cet anime intéressant, dans la mesure où rien n'est inventé, la plupart des éléments de cette série sont tirés de faits rééls, d'ailleurs une des interviews dans les bonus des DVDs précise que le réalisateur Akitaro Daichi s'est servi d'un documentaire sur les enfants soldats d'Afrique.
Pour ce qui est du ton de la série, dès le "warp" de Shû, il n'y a vraiment plus aucune marque d'humour, aucune récréation. Certains pourront trouver cela un peu pesant, mais honnêtement, les interventions héroiques de Shû sont tellements pleines de bonnes intentions qu'à de (très) rares moments on peut esquisser le début d'une moitié de sourire, vite refroidi par les interventions d'Hamdo. J'en profite pour ajouter que ce n'est pas une série pour les enfants, certaines scènes sont très dures.

Pour finir, un petit mot sur la berceuse du générique. Je dois dire qu'à la fin de chaque épisode ou presque, l'on se sent petit et un peu bizarre à l'écoute de cette musique douce et rassurante qui contraste avec le lot d'horreurs de chaque épisode.

Soumis par Kaede le 16 novembre 2003

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,6
Animation : 3,5
Graphisme : 3,0
Personnages : 4,5
Histoire : 5,0
Bande son : 4,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 8

Liste des épisodes

1.Une fille admirant le crépuscule
2.Un garçon et un maître fou
3.Banquet dans les ténèbres
4.Discorde
5.Meurtre
6.Disparaître dans le désert
7.La nuit de l'évasion
8.Seuls ensemble
9.Dans la vallée
10.Ruée vers le chaos
11.La veille de l'effondrement
12.Terre de massacres
13.Moi qui suis là maintenant

Soumis par Kaede le 16 novembre 2003

Générique

Komoriuta (berceuse), générique de fin :


Itsumo, itsumo
Boku ga, kimi o
Mite te, ageru kara
Anshin shite, oyasumi

Kizu tsuke au koto ni
Narete shimatta, kono sekai
Soko de bokurawa, umare
Sodatta
---------------------------
Toujours, toujours
Je serai là
A veiller sur toi
Ne t'inquiète pas et endors-toi

Ce monde qui s'est accoutumé
A nous voir nous entre-déchirer
C'est là que nous sommes né
Et avons grandi

Soumis par Kaede le 16 novembre 2003

↑ Haut de page