Animint

  Anime & manga

 
 

Usagi Drop

Usagi Drop
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres うさぎドロップ (japonais)
Drôle de père [Un] (français)
Bunny Drop (anglais)
FormatSérie
StudioIG
GenreRomance / Enfants / Comédie / Tranche de vie
Période2011
Épisodes11
Durée25 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffAuteur : Yumi Unita
Réalisation : Kanta Kamei
Scénario : Taku Kishimoto
Character design : Tasuku Yamashita
Direction artistique : Ichir Tatsuta
Musique : Suguru Matsutani

Résumé

Daikichi Kawachi est un célibataire trentenaire et rejoint sa famille pour l'enterrement de son grand-père. Sur place, il découvre Rin, une petite fille de 6 ans, renfermée sur elle-même, qui s'avère être la fille cachée de son aïeul, dont personne n'était au courant et dont nul, encore moins, ne connait la mère. Sans doute parce que Daikichi a une ressemblance certaine avec son grand père, Rin s'intéresse un peu plus à lui qu'aux autres personnes.

La cérémonie suit son cours mais le sujet pesant devient rapidement l'avenir immédiat de Rin, que les proches refusent à tour de rôle de s'en occuper quitte à songer à l'option d'un orphelinat ou équivalent. Exaspéré par cette attitude, Daikichi décide de prendre les choses en main et invite la petite fille à venir vivre avec lui. Ce qu'elle accepte. Les autres membres de la famille sont franchement étonnés par sa proposition et ne croient guère à la viabilité de la situation, Daikichi n'ayant aucune expérience en la matière et il sous-estime assurément les difficultés, en étant en plus tout seul chez lui pour pouvoir veiller sur Rin. D'un autre côté, ils se satisfont de cette décision, qui leur enlève une épine du pied à court terme.

En rentrant directement chez lui avec Rin après l'enterrement, Daikichi est confronté aux premiers problèmes pratiques pour installer sa petite protégée chez lui, avec ce qu'il lui faut. Heureusement, Rin s'avère débrouillarde et rapidement très expansive quand ils sont seuls, même si elle a tendance à se refermer dès que d'autres personnes arrivent.

Le premier gros souci de Daikichi est de trouver une garderie à long terme pour Rin, mais même en ayant déniché l'établissement idéal, il s'avère que ses horaires de bureau ne sont guère compatible avec la vie de père célibataire. Son poste de manager l'oblige à faire des horaires tard le soir, alors que la garderie à une heure limite de fermeture. Il doit rapidement parvenir à concilier vie professionnelle et personnelle pour offrir un cadre équilibré à Rin.

Parmi les autres enfants du jardin d'enfants, Rin se lie d'amitié avec un autre petit garçon turbulent, Kôki Nitani. Rin se démarque en effet des autres enfants en n'ayant pas de mère et en embrouillant encore plus quand elle indique que Daikichi n'est pas son père. Kôki, lui, n'a pas de père et vit seul avec sa mère célibataire, Yukari. Celle-ci est une charmante personne et se rapproche progressivement de Daikichi par le biais des 2 enfants. Yukari est aussi une aide précieuse pour apporter son expérience à Daikichi, quand celui-ci est perdu pour suivre les vaccins de Rin ou les inscriptions scolaires.

En parallèle, Daikichi fait son enquête pour trouver la trace de la mère biologique de Rin et il finit par découvrir son identité et un numéro de téléphone.

Autres ressources sur Animint

Recherches sur le net

Popularité parmi les membres d'Animint
4 personnes l'ont vu
2 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Le manga de Yumi Unita comporte 2 parties distincte, l'une concernant la petite enfance de Rin et l'autre qui aborde son adolescence. La première partie est de loin la plus intéressante et la plus originale et elle est entièrement couverte par les 11 épisodes de cette série courte.

Le dessin d'origine est épuré et nous retrouvons cet aspect dans l'adaptation animée avec des tons pastel effacés et une animation limitée quasiment au maximum. Pour une fois, cela apparait plus comme un exercice de style qu'un manque flagrant de budget. Le manque de réalisme permet d'afficher des visages souvent très expressifs, qui transcrivent certaines images fortes du manga, que ce soit les grimaces de Kôki ou le sourire de Rin, amputée de ses dents de lait de devant.

L'adaptation suit fidèlement l'histoire originale mais n'adopte pas forcément le même rythme. Dans le manga, nous sentons que la cérémonie de l'enterrement est rapidement expédiée. Dans l'anime, les scènes paraissent plus denses, mais si, pour l'essentiel, nous avons le même contenu.

Usagi Drop décrit une situation atypique, où un homme célibataire saute les étapes pour accueillir une petite fille et jouer les rôles de père du jour au lendemain. Le scénario joue sur les maladresses de part et d'autre, entre l'adulte un peu bourru et la petite fille qui veut bien faire, mais pas forcément à l'aise.

Le réalisateur, Kanta Kamei, retranscrit bien l'atmosphère unique, où Rin doit faire preuve d'une grande maturité pour faciliter la tâche de Daikichi. C'est très amusant de voir l'adulte apprendre quelques trucs et astuces de la part de l'enfant. D'un autre côté, Rin est toujours une petite fille avec ses petits soucis, sa fierté et ses peurs et Daikichi remplit son rôle de garant avec beaucoup de naturel. Le drôle de père démarche régulièrement ses collègues et autres connaissances pour prendre conseils mais l'essentiel de ses actes viennent naturellement. Il a juste parfois besoin d'être rassuré.

Le caractère des personnages principaux est aussi bien trouvé avec une Rin à la fois enjouée et réservée, et Daikishi, à la fois adulte et adolescent. Kôki et sa mère apportent un plus à la vie de notre duo, ainsi que les parents et la soeur de Daikishi. En revanche, les autres parents sont plus effacés et moins marquants. Il faut dire qu'ils ont tous plus ou moins le même rôle dans l'histoire et ils ne se démarquent pas vraiment les uns des autres, a part Yukari, encore une fois, mais celle-ci est vue aussi en tant que femme, et pas seulement en tant que mère.

Le titre aborde également bon nombre de thèmes adjacents, qui sont des petits riens qui caractérise ces histoires classées tranche de vie mais qui leur donnent toute leur richesse. Cela passe par la question sur le choix de carrière à faire, le nom que doit porter Rin mais aussi la problématique pour Daikichi d'avoir une relation avec une autre femme, alors que Rin habite chez lui. De ce côté-là, l'anime passe complètement un épisode du manga, où Daikichi est confrontée à cette situation. Une part non négligeable est accordée à la mère biologique mais en gardant un juste milieu, là où d'autres en profiteraient pour lancer des actions dramatiques et des disputes de garde d'enfants. Le registre est complètement différent ici.

Le scénario ne joue guère avec le mélodrame et véhicule une ambiance chaleureuse, où nous suivons la croissance de Rin et la quiétude de Daikichi, qui suit ses progrès. La première visite chez les grands parents et la manière dont ils procèdent pour briser la glace est rapporté avec beaucoup de douceur. Les protagonistes connaissent quelques moments désagréables ci et là mais tout est bien qui finit bien, chaque épisode ayant un sujet à traiter pendant les 12 mois de vie commune de Rin et Daikichi, que couvre la série.

Vous pouvez trouver bizarre que l'anime s'achève sur une histoire anodine à part, sans apporter la moindre parcelle de conclusion, même temporaire, mais il ne fait que suivre le manga qui est passé d'une époque à l'autre, sans transition.

La bonne impression d'Usagi Drop s'explique principalement par la bonne qualité de l'histoire de départ, mais nous reconnaissons aussi que le studio I.G. a réussi à en restituer l'esprit sans le trahir. De plus, en adaptant seulement la première partie du manga, nous avons droit au meilleur contenu.

Avis

trop mignone rin

Soumis par Gureen-Lagann le 04 dcembre 2011

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,6
Animation : 3,5
Graphisme : 3,5
Personnages : 5,0
Histoire : 5,0
Bande son : 3,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 5

Liste des épisodes

1) La petite fille aux gentianes
2) Promis, juré, craché
3) La décision de Daikichi
4) La lettre
5) Daikishi, c'est Daikishi
6) Mon arbre
7) La fugue secrète
8) L'important pour Papi
9) La typhon arrive!
10) La gastro
11) Un pas en avant

Titres en relations

Usagi Drop (Série) [adaptation]

↑ Haut de page