Animint

  Anime & manga

 
 

Great Teacher Onizuka

 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres ジー ティー オー (japonais)
GTO (français)
FormatManga
StudioKodansha
GenreArts martiaux / Romance / Aventure / Ecole / Petite culotte / Comédie
Période1997 - 2002
Volumes25
Interêt global   aidecoeur2.gif
StaffAuteur : Tru Fujisawa

Editions en France

Edition reliée chez Pika Edition - Collection complète
Edition double chez Pika Edition - Collection complète plus éditée
Edition reliée chez Pika Edition - Collection complète

Recherches sur le net

Popularité parmi les membres d'Animint
1 personne a abandonné
2 personnes l'ont vu
2 personnes souhaitent le voir
16 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Ah! Encore un truc pour les garçons! Plein d'obsédés et autres pervers! Rien que le héros est débile!

Bon, je crois que nous avons fait le tour des préjugés. Vous pouvez ouvrir votre premier tome.

Ne tournons pas autour du coup, c'est pour les filles et uniquement pour ça qu'Eikichi Onizuka(ou le prof que nous rêvons tous d'avoir)a décidé d'enseigner.

La fin justifie les moyens.

Ou pas. Mais après tout, on s'en moque, il n'arrivera jamais à ses fins et nous ne voulons voir que les moyens qu'il mettra en oeuvre pour ne pas y parvenir!

Est-ce un Shonen? Ce que c'est? C'est juste: drôle.

On ne demande rien de plus.

Ce type est pitoyable et il s'enfonce à chaque instant. Pour vous donner une idée, pour se racheter, il doit trouver une grosse somme d'argent...après avoir tout essayé et prêt à vendre ses organes de dépit, il y arrive...et claque le tout illico!!!! "Mais quel boulet" sera le crédo de tous ceux qu'il croisera.

Mais ceux qu'il croisera seront nombreux et le détesteront tous...au début. Dès le prologue, une classe passe de "on va vous butter" à "que puis-je pour vous, Maître?" du jour au lendemain.

Ah oui, ce que vous ne savez pas, si vous n'avez pas lu le manga, c'est qu'avant d'être un prof tout ce qu'il y a de plus nul, c'est un ex-caïd et capable d'étaler en dix secondes les 10 personnes les plus fortes que vous connaissez à lui seul. Faut pas le chercher...

Mais après, si vous êtes un élève, que vous le menacez de le faire virer, vous pouvez lui faire ce que vous voulez...mais...à vos risques et périls. Vous aurez le choix entre vous opposer à lui et subir au final une grande défaite ou bien de vous joindre à lui et de glander au lieu de faire cours...et ce que tous les personnages vont faire dans ce manga, c'est le premier...puis le deuxième choix!

Pour en venir à l'histoire-même, Onizuka va devoir faire face à juste quelques petits problèmes: photos montages compromettantes de lui, élèves suicidaires, génie diabolique le menaçant de taule, finir premier à un équivalent du brevet à l'échelle nationale, gagner cent bras de fer à la suite, trouver une grosse somme en peu de temps, affronter les parents d'élève et les profs se demandant pourquoi il est là, la diminution répétée et rapide de son salaire à chaque fois qu'il respire,...

Mais heureusement, il n'est pas seul! Il va être aidé! Par qui? Voyons voir...un flic pourri qui détourne des armes, des pandas, des immigrés,...un vendeur de motos,...une collègue qui souffre des répercussions de ses bêtises, la secrétaire générale(un peu comme un joker),...mais également ses élèves: un otaku qui déprime en voyant Onizuka une manette en main, un génie informatique qui déprime devant les demandes perverses d'Onizuka, trois sous-fifres tout aussi abrutis et doués que lui, une surdouée qui déprimera à chaque fois qu'elle se rendra compte qu'Onizuka peut être tout aussi stupide et pathétique qu'il est bon.


Non...en fait, tout le monde déprime en voyant Onizuka devant ses gaffes nous rappelant un peu Gaston. Mais en contrepartie, il nous émerveille tous et on se demande toujours comment il a réussi à s'en sortir.


GTO est un manga juste exceptionnel. La fin n'est pas bâclée mais nous frustre, nous donnant envie de continuer et ce, indéfiniment. C'est peut-être le seul point négatif. On rigole, on ne s'arrête pas. GTO est incontournable et il faut réellement ne pas s'arrêter aux clichés pour ouvrir le premier tome qui nous donnera envie de ne s'arrêter qu'à la fin du dernier...quoi que même pas en fait.

Amusant, désopilant, indispensable. Les élèves ont fini par adopter Onizuka, à vous maintenant!

Soumis par Donkey le 18 janvier 2010

Titres en relations

Great Teacher Onizuka (Manga) [suite]

↑ Haut de page