Animint

  Anime & manga

 
 

Fate/stay night - Heaven's Feel I - presage flower

Fate/stay night - Heaven's Feel I - presage flower
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres Fate/stay night - Heaven's Feel (anglais)
FormatFilm
Studioufotable
GenreArts martiaux / Magie / Romance / Drame / Fantastique
Période2017
Durée120 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffAuteur : Kinoko Nasu
Réalisation : Tomonori Sud
Character design : Atsushi Ikariya , Hisayuki Tabata
Musique : Yuki Kajiura
Character design original : Takashi Takeuchi

Résumé

Shirô Emiya est champion au club de tir à l'arc du lycée mais il se blesse le bras, en laissant la dure tâche de concourir à ses coéquipiers dont fait parti son ami Shinji Matô. Sakura, la petite soeur de ce dernier vient rendre visite à Shirô pendant sa convalescence. Depuis la mort de son père adoptif, Shirô vit seul dans une grande demeure avec pour seules visites régulières, celles de Taiga Fujimura, qui est sa tutrice mais qui vient plus pour profiter des bons petits plats de son filleul qu'apporter une aide utile.

Dans ce contexte, Sakura se transforme en gouvernante modèle en préparant les repas et en s'occupant des tâches ménagères. Quand elle débute, elle n'arrive pas à la cheville des capacités de Shirô qui est un cuisinier hors pair mais elle s'améliore au fil du temps. Les semaines et les mois finissent par passer et la blessure du jeune homme s'est cicatrisée mais Shirô a abandonné toute envie de reprendre le tir à l'arc tandis que Sakura continue ses visites quotidiennes alors qu'elle a intégré le même lycée que lui au printemps, où elle a aussi rejoint le club.

L'année s'est déroulée tranquillement mais des événements viennent ternir le quotidien des habitants de la régions : Des explositions de gaz ainsi que des meurtres surviennent ainsi qu'une série de comas mystérieux qui atteint des dizaines de personnes. Les alentours ne sont plus sûrs, au point qu'il est demandé aux élèves de ne pas s'attarder le soir au lycée et de rentrer chez eux.

L'existence de Shirô est bouleversée quand il apprend qu'il est partie prenante dans un conflit entre mages qui se battent à mort à l'air de servants, des figures légendaires de l'Histoire, qui convoitent le graal. Ces combats ne sont pas sans conséquences sur leur envionnement immédiat...

Popularité parmi les membres d'Animint
1 personne l'a vu

Commentaire

Le matériel d'origine provient de Fate stay/night, le visual novel de 2004 qui propose plusieurs routes au fil des choix effectués ou débloqués par le lecteur. Heaven Feel est l'une des 3 routes possibles et n'avait pas encore fait l'objet d'une quelconque adaptation alors contrairement à Fate et Unlimited Blade Works, les deux autres cheminements, qui ont déjà eu droit à des films et autres séries télévisées.

Dans le visual novel, le déblocage du scénario a un lien étroit avec Sakura alors qu'Unlimited Blade Works concerne plus Rin Tohasaka. Le début reprend bien cette angle d'attaque en introduisant soigneusement l'arrivée de Sakura dans l'existence de Shirô. Le scénario prend ensuite le partie pris de sauter les épisodes communs aux trois routes. Ainsi, au lieu de rappeler les événements qui conduisent Rin à rencontrer Shirô et surtout à l'apparition de Saber, ces passages clefs sont rappelés furtivement dans un semblant de générique où nous passons de la vie lycéenne à un cours sur la guerre entre les marges.

Honnêtement, le saut est appréciable pour quelqu'un qui connaît le sujet et n'a guère envie de re-re voir ces scènes connues il n'y a pas si longtemps dans la série Unlimited Blade Works de 2014-2015. C'est un peu plus discutable lorsque ces moments portent sur des détails qu'il est plus facile d'oublier, telle que la raison pour laquelle tel servant se remet de ses blessures. De même, nous ne perdons pas de temps à présenter à nouveau les personnages et les liens qui les unissent, ne serait-ce que remontrer que tel servant est avec tel maître. Dans ces conditions, suivre le récit doit être ardu pour le néophyte qui ne reliera pas forcément les passages entre eux et ne verra qu'une séquence de tableaux sans transition.

Fate stay/night est relativement verbeux et cela se répercute forcément dans la réalisation du film, avec quelques réflexions échangées entre Saber et Shirô par exemple. Le côté accéléré pèse cependant et donne moins de poids au propos des protagonistes qui mentionnent des faits dont nous n'avons jamais été témoin dans le film. Pire, le long métrage a été confronté au problème classique d'adaptation pour sacrifier certaines parties et aspects et notamment en ce qui concerne Illyasviel von Einzbern, plus présente dans le visual novel que dans ce premier film.

Même la relation entre Shirô et Sakura semble moins forte que dans le visual novel mais sans doute à cause de situations très stéréotypées, et le jeu d'actrice de Noriko Shitaya qui prête sa voix à Sakura manque de diversité pour illustrer une once quiconque de résolution dans un personnage qui reste cantonné à un rôle de jeune fille douce et modèle. Il est un peu dommage de laisser de côté les personnages les plus charismatiques mais là, c'est plutôt l'intrigue qui l'impose.

L'autre aspect agaçant sont les allusions de fan service en cours de route. Ce n'est pas choquant en soi par rapport à la nature du jeu qui est quand même un eroge à l'origine mais certaines réflexions arrivent quand un cheveu sur la soupe, que ce soit pour apprendre puis nous rappeler visuellement régulièrement que Sakura a un bonnet E, avec aussi une petite surprise sur une scène quasiment comique impliquant Kirei Kotomine qui n'a guère le physique pour l'emploi. Il y a moins de surprise devant les déconvenues risibles de Shinji, même si son caractère est difficile à cerner pour ceux qui ne connaissent pas la licence Fate.

La construction accélérée n'occulte pas cependant que ce premier long métrage de ce qui est prévu comme une trilogie dure tout de même deux heures. Le récit se focalise surtout ce qui est nouveau par rapport aux autres routes et il y a de qui faire avec d'autres protagonistes qui interviennent, sans trop augmenter le nombre de personnages à suivre, étant données les disparitions prématurées. L'intrigue offre un angle d'attaque différent avec un nouveau lot de méchants et renouvelle ainsi le suspense, en plaçant finalement la situation de Sakura en retrait dans ce premier chapitre par rapport aux autres acteurs de l'histoire. Mieux, des servants sont bien mis en avant par rapport aux autres routes.

Enfin, le travail produit par le studio ufotable est remarquable, malgré certains choix discutables dans les coupures. Si certaines discussions tombent à plat les combats crèvent l'écran. Les angles choisis pour représenter les scènes sont impressionnants et les chorégraphies très bien orchestrées. Le film ne se résume pas qu'à une simple succession de duels mais cela reste des éléments visuels très marquants. Nous sentons aussi que la réalisation a mis son attention sur quelques scènes fortes impliquant Sakura malgré le côté un peu figé et de manière générale, les images sont très belles avec une bande originale sympathique, suffissamment pour donner envie de découvrir la suite, en espérant des passages moins triviaux pour les protagonistes principaux et des adversaires à la hauteur.

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,0
Animation : 5,0
Graphisme : 4,5
Personnages : 3,0
Histoire : 3,5
Bande son : 4,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 1

↑ Haut de page