Animint

  Anime & manga

 
 

Furi Kuri

 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres FLCL (franšais)
FormatOAV
StudioGainax / IG
Période2000 - 2001
Volumes6
Durée30 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffCharacter design : Yoshiyuki Sadamoto
Musique : Shinkichi Mitsumune

Résumé

Naota, 12 ans, habite une petite ville désespérément banale, si l'on excepte son usine géante en forme de fer à repasser, Medical Mechanica, recrachant quotidiennement une épaisse fumée qui semble maintenir la ville dans le brouillard. Son grand frère, parti jouer au base-ball aux Etats-Unis, a laissé derrière lui sa petite amie, Mamimi, qui se console comme elle peut avec Naota. Et c'est là que débarquent Haruko et sa guitare.

Editions en France

DVD chez Dybex - Collection complète
Blu-Ray chez Dybex - Collection complète

Recherches sur le net

Google: furi kuriflcl
Voilà: furi kuriflcl
Bing: furi kuriflcl
Wikipédia: furi kuriflcl
Popularité parmi les membres d'Animint
1 personne a abandonné
11 personnes l'ont vu
2 personnes ne s'y intéressent pas
2 personnes souhaitent le voir
5 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

L'action va à 100 à l'heure du début à la fin! Il vaut même mieux revoir deux ou trois fois la série complète pour être sûr de vraiment comprendre ce qui s'est passé.

Entièrement réalisé à l'ordinateur et en 3D (même si ça ne se voit pas), FLCL comporte quelques scènes originales, dont quelques effets bullet-time (en film, c'est encore relativement simple à faire, mais en dessin animé?) et d'autres dont je vous laisse la surprise.

La bande originale, c'est 95% de rock japonais (The Pillows) et c'est un régal, tout simplement... Si le concept de rock japonais vous fait peur, dites-vous que ça n'a vraiment rien à voir avec de la J-Pop. Je suis d'ailleurs persuadé que si ce groupe chantait à 100% en anglais, ils feraient une vraie carrière internationale.

Soumis par iarl le 04 avril 2004

Commentaire

FLCL, ou lorsque que le studio Gainax nous fait un méga pétage de cable. Cela nous donne une série de 6 OAVs complètement déchainée et survolté dans laquelle tout, absolument tout, va à cent à l'heure.
On retrouve pas mal de références dans cet animé, que ce soit des références cinématographique ou télévisuel. Ces références sont de plus très diverses, comme cela va de Matrix à South Park en passant par Myiazaki (le château de Cagliostro).
L'action est menée sans aucun temps mort et cela nous donne peu de temps pour tout comprendre mais on assiste à des scènes d'action hors du commun qui balaient tout sur leur passage.
Et on ne pourrait parler de cette superbe série sans parler de l'animation, entièrement faite par ordinateur même si cela ne se voit pas tout le temps. Je n'ai pas trouvé les dessins spécialement beaux mais je dois reconnaître que l'animation est remarquable.
Pour finir, parlons de la musique presque intégralement rock et bien dynamique grâce à la superbe performance du groupe "The Pillows".

Soumis par Nono le 08 juin 2004

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,0
Animation : 4,3
Graphisme : 4,2
Personnages : 3,8
Histoire : 3,0
Bande son : 4,3

Entrez vos notes

Nombre de votes : 13

Générique

The Pillows : Ride On Shooting Star
(Générique de fin)

Orenji no suraido utsusu sora
Suponji no puraido burasa gete

Supaida~
Teketotta so no yuka wa
Kakusa naku tatteiinda
Ra no tsuita yume mitai na

Ride on shooting star
Kokoro no koede san tanzu no yuoni
Rai tsuzuketa

Kuranji no hamusuta~ otonabi de
Ribenji no robusuta~ kikijurete

Sunaipa~
Kochitotta sono sekai ni
Ani ga mierutte yuunda
Rau mai ni soware tai na

Ride on shooting star
Kimi wo sagashite kin da shôjo juu
So wo tsuita~

Ride on shooting star
Kokoro no koede san tanzu no yuoni
Rai tsuzuketa

Soumis par iarl le 31 janvier 2004

↑ Haut de page