Animint

  Anime & manga

 
 

Darker than Black - Kuro no Keiyakusha

Darker than Black - Kuro no Keiyakusha
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres 黒の契約者 (japonais)
Darker than Black (franais)
FormatSérie
StudioBones
GenreDrame / Fantastique
Période2007
Épisodes25
Durée25 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffAuteur : Tensai Okamura
Réalisation : Tensai Okamura
Character design : Takahiro Komori
Direction artistique : Takashi Aoi
Musique : Yko Kanno

Résumé

Dans un futur proche, une zone inconnue apparaît dans Tokyo. Connu sous le nom de Gate, cette partie de la ville est devenu inhabitable du fait d'un champ de force étrange y émanant. Cette apparition s'est accompagnée la disparition des étoiles que nous connaissons et leur remplacement par un faux ciel. Dans le même temps, commencent à apparaître, un peu partout dans le monde, des personnes dotées de pouvoirs surnaturels : les contractants et les poupées.

Dix ans plus tard, l'existence des ces individus est toujours gardée secret du public, d'autant que certains sont utilisés comme espions par la CIA, le MI-6, des mafias... A Tokyo, un mur a été bâti pour empêcher l'accès à la Gate et une cellule spéciale des Affaires Etrangères, la 4ème section, menée sur le terrain par la jeune Misaki Kirihara, poursuit les contractants qui se manifestent. Ceux-ci sont traqués grâce aux étoiles. En effet, chaque étoile du nouveau ciel correspond à un contractant et vit avec lui : elle vibre lorsqu'il utilise son pouvoir et disparaît lorsqu'il meurt.

C'est dans ce contexte que Lee débarque à Tokyo. Ce jeune chinois viendra en aide à une scientifique en fuite, Chiaki Shinoda, poursuivit par la 4ème section et une bande de contractants. Derrière son air nonchalant et de glouton, ce dernier cache un secret et une haine envers les contractants, une haine plus sombre que le noir.

Soumis par yoh le 28 septembre 2008

Editions en France

Coffret DVD chez We Prod - Collection complète
Blu-Ray chez We Prod - Collection complète
Popularité parmi les membres d'Animint
2 personnes ont abandonné
12 personnes l'ont vu
3 personnes souhaitent le voir
3 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Comme à son habitude, les studio BONES nous offre une série graphiquement très réussie. Le niveau de détails dans les décors est très élevé et l'animation plus que fluide. Ajouté à cela un character design soigné, c'est un véritable régal pour les yeux. Pour être complet, il faut savoir que le réalisateur, Tensai Okamura, est déjà responsable de Wolf's Rain et du premier film Naruto : un gage de qualité de plus quand au niveau de la série.

Darker Than Black se détache également par son découpage scénaristique. En 25 épisodes, nous suivons en fait 12 étapes d'une enquête plus globale, la quête de vérité de Lee au sujet de soeur Bai. Chaque étape, qui peut être pris indépendamment au début, se déroule en deux épisodes. Les personnages, même secondaires, sont donc bien décrits. Et les personnages principaux que sont Lee/Hei, Yin, Mao et Huang, ont droit à des développements plus approfondis. Leur passé est notamment dévoilé, ce qui nous permet de mieux comprendre leurs intentions réelles. En effet, dans cette série, plus sombre que le noir, ce ne sont pas les méchants qui le sont réellement au final.

Même s'il n'y a rien d'absolument original : les Gates, c'était déjà un terme employé dans Cowboy Bebop, par exemple, et qui a causé la destruction de la Lune et d'une partie de la Terre déjà ; les contractants qui doivent payer un prix pour l'utilisation de leur pouvoir, ce n'est pas sans rappeler d'autres histoires, Fullmetal Alchemist, par exemple, où Ed paye de son bras. On se laisse prendre et l'univers est même suffisamment riche pour qu'on puisse le reprendre pour des spin-off, pourquoi pas. Un épisode spécial a d'ailleurs vu le jour pour la sortie DVD, mais n'apporte rien de nouveau, l'action se déroulant entre les épisodes 4 et 23.

La fin est logique et sans trop de surprise, mais c'est plutôt sympathique pour les personnages auxquels on s'attache forcément.

A écouter également, l'excellente bande son signée Yoko Kanno et les openings et endings tout simplement prodigieux.

Soumis par yoh le 08 octobre 2008

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,1
Animation : 4,2
Graphisme : 4,2
Personnages : 3,8
Histoire : 3,6
Bande son : 3,6

Entrez vos notes

Nombre de votes : 15

Liste des épisodes

01. L'étoile du pacte file... - 1ère partie
02. L'étoile du pacte file... - 2ème partie
03. Une nouvelle étoile brille à l'aube... - 1ère partie
04. Une nouvelle étoile brille à l'aube... - 2ème partie
05. Les rêves flamboyants d'une calamité disparaissent en Europe de lest... - 1ère partie
06. Les rêves flamboyants d'une calamité disparaissent en Europe de lest... - 2ème partie
07. Le gardénia diffuse son parfum sous la pluie de mai... - 1ère partie
08. Le gardénia diffuse son parfum sous la pluie de mai... - 2ème partie
09. La robe blanche teintée de rêves et de sang d'une fille... - 1ère partie
10. La robe blanche teintée des rêves et de sang d'une fille... - 2e partie
11. Retrouver ce qui a été perdu derrière le portail - 1re partie
12. Retrouver ce qui a été perdu derrière le portail - 2e partie
13. Dans la nuit argentée, le coeur balance à la surface de l'eau - 1re partie
14. Dans la nuit argentée, le coeur balance à la surface de l'eau - 2ème partie
15. Souvenir d'une trahison, le sourire d'Ambre - 1ère partie
16. Souvenir d'une trahison, le sourire d'Ambre - 2ème partie
17. Une chanson d'amour est chantée dans un dépotoir - 1ère partie
18. Une chanson d'amour est chantée dans un dépotoir - 2ème partie
19. Un rêve sobre de vanité - 1ère partie
20. Un rêve sobre de vanité - 2ème partie
21. La ville forcée fond en larmes - 1ère partie
22. La ville forcée fond en larmes - 2ème partie
23. Dieu est au paradis...
24. Pluie de météorites
25. La grande faucheuse voit-elle une obscurité plus sombre que le noir dans ses rêves ?

Soumis par yoh le 25 septembre 2008

Générique

"Howling" - 1er opening

(a night sky full of cries
hearts filled with lies
the contract--is it worth the price?
a soul pledged to the darkness
now I've lost it, I know I can kill
the truth is just beyond the Gate)

Fusagareta mabuta kara nagaredashita namida
Kurikaeshi mushibamareru risei to chi no kakera

I don't want anything anymore
(Abakidasu kanjou ga around Turn round)
I don't feel the way as before
(Gang Bang Son of a gun)

Karameta futatsu no mune no sukima de
Hoshigaru dake no kawaita kono karada ga

Kegareta yubisaki de yoru wo sosogikonde
Chigireru made kimi wo kojiakete
Asai nemuri no naka hagareta omoi ga kishimu
Nanimo ka mo ima ha subete keshisaretara

Sun will rise Close your eyes
Downfallen (Fallen) Falling
Hold inside
Just HOWLING in the shadows

Soumis par yoh le 30 septembre 2008

Générique

1er opening : Howling (version TV)

fusagareta mabuta kara nagaredashita namida
kurikaeshi mushibamareru risei to chi no kakeraa

Don't worry anything, anymore
I know freedom were asking for

Karameta futatsu no mune no sukima de
Hoshigaru dake no kawaita kono karada ga
kegareta yubisaki de yoru wo sosogikonde
Chikireru made kimi wo kojiakete
A sai nemuri no naka hagareta omoi ga kishimu
Nanimokamo ima wa subete kishisaretara

Soul will rise, close your eyes
Downfallen, Fallen, Fallen
Howl inside
Just howling in the shadows

Soumis par Fuse le 22 mars 2009

Générique

2ème opening : Kakusei Heroism (the hero without a name)

Saigo no garasu wo buchi yabure minareta keshiki wo keri dashite
Sekai ga gyakuni kaiten suru nichijou wo tobi koe

Oshi yose teiku fuan ga mata kutsuu wo umidashite
Nigetai hodo tsurai toki mo kesshite hitori janai

Yasashiku tsutsumi komu kaze ga tatakau yuuki majiri kuusou ga genjitsu ni kawaru

Saigo no garasu wo buchi yabure minareta keshiki wo keri dashite
Sekai ga gyakuni kaiten suru nichijou wo tobi koe
Onore no karada to sono subete wo sonzai hitei wa sasenai
Sora mo tobe nakatta na monai HERO wa sekai wo miryou suru

Soumis par Fuse le 22 mars 2009

Titres en relations

Darker than Black - Kuro no Keiyakusha (Série)

↑ Haut de page