Animint

  Anime & manga

 
 

Dupuis et Kadokawa s'unissent à travers la marque Vega

Publié le :: Éditeurs

25 Janvier, 2024 - Angoulême
 
Le 25 janvier, Les Éditions Dupuis S.A. (Siège social : Marcinelle, Belgique; Président : Julien Papelier ; ci-après "Dupuis"), éditeur français de bandes dessinées au sein du groupe MP, et Média-Participations Paris (Siège Social : Paris, France ; Directeur Général : Julien Papelier ; ci-après "MP"), leader européen de l'édition et du divertissement, ont conclu un accord avec KADOKAWA Corporation (Siège social : Chiyoda-ku, Tokyo ; PDG : Takeshi Natsuno ; ci-après "KADOKAWA") pour lancer une co-entreprise, à travers la marque Vega-Dupuis (Siège social : Paris, France; ci-après "Vega"). Cette co-entreprise, détenue à 51% par KADOKAWA, continuera l'édition de mangas, de manhwas, mais étendra son catalogue au lights novels et aux autres contenus japonais pour les marchés francophones. 
 
 
Logos
 
 
Le groupe KADOKAWA développe une stratégie commerciale visant la promotion d'un "mix media reposant, entre autres, sur les évolutions technologiques", centrée sur la création et le déploiement à l'international d'un large portefeuille de propriétés intellectuelles. Jusqu'à présent, le groupe se concentrait sur le renforcement et l'expansion de ses activités sur les territoires nord-américains et asiatiques.
 
Depuis plus de 100 ans, Dupuis est l'un des principaux éditeurs du groupe et a publié certains des personnages les plus emblématiques de la bande dessinée en Europe. Depuis 2021, Dupuis publie également des mangas sous le label Vega. MP, la maison-mère de Dupuis, est le troisième groupe d'édition en France et l'un des principaux éditeurs de bandes dessinées en Europe. Le groupe exploite également diverses plateformes numériques, proposant notamment des ebooks, des webtoons et des contenus d'animation en streaming, tout en ayant son propre parc à thème et ses structures de développement pour l'animation et les jeux vidéo.
 
Le marché franco-belge, principal marché visé par Vega, a longtemps été un territoire privilégié pour la création de bandes dessinées, et ce depuis le début du 20e siècle. Forte de cette histoire, la France est devenue le deuxième marché de mangas le plus important au monde, après le Japon. Les ventes françaises de mangas ont été multipliées par quatre au cours de la dernière décennie, et un livre sur sept vendu est désormais un manga. En plus des territoires où il est déjà présent commercialement, le groupe KADOKAWA considère que la France et le marché francophone offrent un potentiel important. 
 
Dans le cadre de la joint-venture, Vega ne se focalisera pas uniquement sur les titres apportés par KADOKAWA mais continuera également de publier des titres en provenance d'autres éditeurs japonais et coréens. Il s'appuiera sur les infrastructures performantes qui existent au sein de Média-Participations, notamment en matière d'édition et de distribution de bandes dessinées et de mangas, ainsi que sur les réseaux de ventes et de promotion détenus par le groupe. Vega sera également à l'écoute des opportunités qui lui permettraient d'accéder à de nouveaux secteurs, à travers par exemple la publication de lights novels japonais – qui ne bénéficient pas encore d'une présence établie en Europe, contrairement à d'autres territoires – ou encore la création d'adaptations originales en mangas de licences européennes.
 
En outre, KADOKAWA et Média-Participations examineront la possibilité d'étendre leur partenariat à d'autres domaines comme les bandes dessinées numériques, les romans, les plateformes, ou toute autre activité de divertissement dans laquelle les deux partenaires sont déjà activement engagés. 
 
Julien Papelier, PDG de Média-Participations, a déclaré : "Les Éditions Dupuis, qui font partie du groupe Média-Participations, sont très fières d'annoncer cette alliance historique avec le groupe KADOKAWA, un leader mondial de l'industrie japonaise du divertissement. Les deux sociétés partageront leur culture, leur expertise et leur art pour faire de Vega l'une des principales maisons d'édition de pop culture asiatique et de manga. Grâce à cette alliance stratégique, Vega sera en mesure de relever les défis de l'avenir, tels que la création de nouveaux héros de renommée internationale, adopter la révolution numérique du marché du roman graphique, développer le marché émergeant des light novels et la production de contenu multiplateforme". 
 
Takeshi Natsuno, PDG de KADOKAWA, a confié : "Nous sommes très heureux de nouer ce partenariat avec le groupe Média-Participations en formant une joint-venture française avec les éditions Dupuis, l'un de leurs principaux éditeurs de bandes dessinées et de mangas. Je me réjouis à l'idée de renforcer notre partenariat alors que nous marchons main dans la main pour maximiser le plein potentiel des marchés francophones pour les mangas, manhwas et light novels, ainsi que pour poursuivre d'autres synergies générées par les deux groupes dans le domaine des plateformes numériques et d'autres activités à l'avenir".

 

À propos de Dupuis
 
Depuis plus de 100 ans, Dupuis est une maison d'édition franco-belge emblématique. Rassemblant les meilleurs talents européens, Dupuis a créé certains des héros de bande dessinée les plus célèbres d'Europe, dont Gaston Lagaffe, Lucky Luke, Spirou et Fantasio, le Marsupilami et les Schtroumpfs. En 2021, Dupuis a commencé à publier des mangas sous le label Vega, dans le but de publier des mangas sous licence du Japon et des créations originales d'auteurs du monde entier. Les Éditions Dupuis sont une filiale du groupe Média-Participations, troisième groupe d'édition en France et leader européen de création de contenu. 
 
À propos de KADOKAWA
 
KADOKAWA CORPORATION exerce une large gamme d'activités liées au divertissement, dont l'édition, l'audiovisuel, les jeux vidéos, les services Web, l'éduction ou encore l'exploitation d'attractions culturelles liées aux licences, comme TOKOROZAWA SAKURA TOWN. Grâce à la technologie, KADOKAWA CORPORATION met en œuvre une stratégie de "mix media" global, en se concentrant sur la création de propriétés intellectuelles fortes et en les diffusant dans le monde entier via différents supports.

Cet article vous a plu?

Faites-le connaître ou votez pour cet article sur les sites suivants :

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google

↑ Haut de page