Animint

  Anime & manga

 
 

Utawarerumono

Utawarerumono
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres うたわれるもの (japonais)
Chant des rêves [Le] (français)
FormatSérie
StudioOLM
GenreHeroic Fantasy / Science Fiction
Période2006
Épisodes26
Durée25 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffRéalisation : Tomoki Kobayashi
Scénario : Makoto Uezu
Character design : Masahiko Nakata
Direction artistique : Kenji Kat
Musique : Miyu Nakamura

Résumé

Tusukuru et ses deux petites filles, Erurû et Arurû, recueillent chez elles, un étranger gravement blessé. Lhomme porte un masque quil ne peut pas senlever et il est amnésique. Il reprend cependant des forces, grâce aux médecines de Tusukuru, qui est par ailleurs la doyenne et le chef du village. Même sil sait quil est un homme étrange, avec un masque greffé sur le visage, le blessé sétonne de la morphologie des habitants du pays. Tous portent des oreilles danimaux et une queue et il est le seul à ne pas porter ces attributs. Malgré cela, il va rapidement faire partie intégrante de la famille et du village, et il prend finalement le nom dHakuoro, le nom du père disparu dErurû et dArurû.

Lexistence paisible du village est mise à mal par les razzias du seigneur de la forêt, un animal monstrueux, qui vient massacrer des habitants, jusque dans leurs demeures. Hakuoro est révolté par la situation et révèle des capacités insoupçonnées de meneur dhommes et de fin stratège. Il organise avec succès la battue pour abattre la bête.

Aussitôt quun problème est réglé, quen surgit un autre : Un seigneur gouverne sur toutes les terres aux alentours et ses soldats se conduisent sans ménagement. Un détachement fait irruption au village, avec à sa tête, un ancien garçon du pays, qui naspire quà régner en maître et vite oublier ses origines modestes. La situation dégénère et un soldat sapprête à tuer la petite Arurû.

Editions en France

Coffret DVD chez Kaze - Collection complète
Coffret DVD chez Kaze - Collection complète
Coffret DVD chez - Collection complète

Autres ressources sur Animint

Recherches sur le net

Popularité parmi les membres d'Animint
1 personne l'a vu
1 personne souhaite le voir
2 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Utawarerumono est à lorigine un jeu vidéo combinant le jeu daventures avec le jeu de stratégie. Dans ce sens, lhistoire reflète bien cette double tendance. Dun simple chef de village, Hakuoro gravit progressivement les échelons pour semparer dun pays tout entier. De quelques villageois inexpérimentés quil mène à la révolte, il passe à la gestion de troupes aguerries qui combattent les armées dautres pays. Cette trame nest pas forcément déplaisante mais elle est répétitive. Comme souvent dans ce genre de jeu, une partie des anciens ennemis deviennent des alliés. Le nombre de compagnons qui suivent Hakuoro, grossit au fur et à mesure. Plutôt que « compagnons », nous devrions dire « compagnes ». Le jeu dorigine a été développé par des sociétés de jeu hentai. Cela nous vaut des personnages féminins très mignonnes et dun autre côté, une allure dhistoire « harem » où le personnage principal se déplace avec toutes ses compagnes. Cest un travers relevé sur le jeu, qui se sent moins dans ladaptation en anime, si ce nest la pléiade de filles qui interviennent, finalement.

Le studio Oriental and Magic a assuré la production de lanimation, avec une équipe de professionnels, qui ont assez peu de titres à leur actif. Le réalisateur, Tomoki Kobayashi, a travaillé à ce poste sur Ichigo 100% et na eu sinon que des expériences de réalisation sur quelques épisodes de Rozen Maiden ou Shichinin no Nana. Le résultat de son travail sur Utawarerumono est tout à fait honnête mais na rien dexceptionnel. Masahiko Nakata était juste character designer sur Sô Nanda, une obscure série datant de 2003, mais sa contribution sur Utawarerumono est remarquable. Nous trouvons les dessins supérieurs à la version originale des écrans du jeu, et cela apporte un plus indéniable au titre. Notez également un très joli générique de fin, chantée par Eri Kawai.

Heureusement, lanime ne se limite pas au caractère kawaii de ses protagonistes féminins, et sil suit le déroulement du jeu, ce nest pas forcément un reproche, parce que le scénario est bien ficelé. Même si certains personnages sont parfois des têtes à claques, ils sont généralement bien introduits et enrichissent plus ou moins lhistoire. Certains servent vraiment de remplissage tandis que dautres obtiennent finalement un rôle important, contrairement à ce que nous pourrions penser au premier abord. Lintrigue va au-delà du simple jeu de la quête du pouvoir. Un personnage ténébreux uvre dans lombre des combats et noubliez pas quHakuoro a un passé mystérieux. Comme dans un jeu daventures, les scènes sont plutôt centrées sur les quelques personnages principaux, plutôt que de séterniser sur les champs de batailles. Les mouvements des différentes troupes sont suivis sur les cartes de façon abstraites par exemple mais il nen reste pas moins une atmosphère bien dramatique, même si aucune image nest montrée : Dans un cas, tout un village est rasé et dans un autre cas, toute une cité est brûlée avec quatre vingt pour cent de ses habitants. Les scénaristes nont pas fait dans la dentelle. Question fan service, il ny en a guère et à lexception de quelques scénettes qui font sourire, lanime reste toujours très sérieux. Nous avons juste la surprise, un moment donné, de voir Oboro et ses deux jeunes acolytes finir la fête au lit, pour faire des galipettes.

De par son atmosphère, son histoire et son aspect général, Utawarerumono rappelle beaucoup Scrapped Princess, même sil ny a pas de corrélation directe entre les deux dessins animés. Utawarerumono donne dailleurs une bien moindre place à la magie que dans Scrapped Princess. Le scénario insiste beaucoup plus sur les combats de troupes. Néanmoins, ceux qui ont aimé Scrapped Princess devraient donc apprécier Utawarerumono.

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 2,7
Animation : 4,0
Graphisme : 4,0
Personnages : 2,0
Histoire : 2,0
Bande son : 4,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 3

Titres en relations

Utawarerumono (Série)

↑ Haut de page