Animint

  Anime & manga

 
 

Abenobashi Mahou Shoutengai

Abenobashi Mahou Shoutengai
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres アベノ橋魔法☆商店街 (japonais)
Rue marchande magique d'Abenobashi [La] (français)
Abenobashi magical shopping street (anglais)
FormatSérie
StudioGainax / Madhouse
GenreComédie
Période2002
Épisodes13
Durée20 min
Interêt global   aidecoeur0.gif

Résumé

Arumi et Sasshi, amis d'enfance, vivent à Osaka près de la rue marchande d'Abenobashi. Malheureusement, toute la zone est menacée par un plan d'urbanisme et toutes les boutiques du quartier ferment les unes après les autres. Leurs familles respectives vont donc déménager et ils seront séparés. La famille d'Arumi, qui tient un restaurant, décide de déménager, mais le grand-père de cette dernière s'y refuse catégoriquement sans vouloir donner d'explication.

Un jour comme un autre, le grand père d'Arumi qui tente de chasser le chat qui a élu une fois de plus domicile sur la statue du pélican (le dernier des 4 animaux protecteurs du quartier) fait une chute du haut du toit du restaurant. Par miracle il est sain et sauf mais le pélican est brisé, le quartier vient de perdre son dernier protecteur. C'est en cassant l'emblème du restaurant (un pélican) que nos jeunes amis se retrouvent projetés dans une multitude de rues marchandes parallèles.

Soumis par Pikachu le 07 avril 2006

Editions en France

Popularité parmi les membres d'Animint
3 personnes l'ont vu
1 personne ne s'y intéresse pas
1 personne souhaite le voir
4 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Attention chef d'oeuvre! Quand nous parlons d'Abenobashi, nous parlons d'une série vraiment peu banale et bourrée de trouvailles en tout genre.

Déjà regardons un peu de la réalisation ou plutôt des réalisations. En effet quasiment chaque épisode est différent du précédent, jugez-en plutôt : Cette série de 13 épisodes compte pas moins de 3 scénaristes, 10 personnes pour s'occuper des story-boards, 10 pour la mise en scène ainsi que 8 directeurs de l'animation!

Cette variation des ambiances, des designs et des réalisations colle pile poil avec la série qui veut changer de style à chaque épisode. Nous passons du dessin hyper précis et fin, au trait grossier. Cela aurait pu avoir un rendu catastrophique mais c'est tout le contraire!

A noter aussi la précision des animations, notamment au niveau du visage qui contribue grandement à la qualité de cette série - animation made in Madehouse.

Pour ce qui est de l'ambiance générale, nous sommes très vite pris dans l'histoire, au bout d'à peine 15 minutes, dans cette série de seulement 13 épisodes. Le rythme est parfaitement dosé alternant avec justesse les moments speed et les moments plus posés.

N'oublions pas de mentionner les très réussies et hyper variées musiques du grand Sagisu Shiro : Jazz, ambiance rétro de l'Amérique du XIXème siècle, accordéon à la "française", etc. Un régal pour les oreilles! Les génériques chantés par Hayashibara Megumi ne sont pas en reste et sont de toute beauté!

Mais il n'y a pas que cela dans cette série. C'est bien beau d'être original dans la réalisation globale mais encore faut-il l'être également dans le propos. Et bien Abenobashi y arrive aussi à merveille! Cette série a deux objectifs principaux : La satire mais aussi une certaine réflexion sur la vie.

Concernant la satire, Abenobashi ne fait pas seulement de la parodie facile, comme c'est souvent le cas, mais dénonce carrément certains stéréotypes sans y aller avec le dos de la cuillère. Séries animées, films, coutumes et société contemporaine, tout est parodié et dénonce sans jamais sombrer dans la trop grande facilité. Chapeau bas messieurs de la Gainax.

L'autre aspect de Abenobashi est vraiment la leçon de vie que vous prenez en regardant la série qui ancre son discours sur le refus d'une réalité trop dure et le choix de la solution de facilité. C'est un message fort et en même temps il est délivré de manière plutôt subtile et délicate.

Allez, terminons tout de même par une légère fausse note, je trouve l'épisode de fin un peu trop vaseux...Je n'en dis pas plus, vous jugerez par vous même.

Donc voilà, vous savez tout: Abenobashi est une des meilleures séries de ces dernières années et je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus car nous ne voyons pas souvent de telles séries: encore merci M. Gainax!

Soumis par Loudde le 15 fvrier 2009

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 3,9
Animation : 4,0
Graphisme : 3,5
Personnages : 4,2
Histoire : 3,5
Bande son : 3,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 7

Liste des épisodes

Episode 1: Mystere!Le quartier marchand d'Abenobashi!
Episode 2: Aventure!Le quartier marchand d'Abenobashi façon "heroic-fantasy"!
Episode 3: Assemblage!Le quartier marchand d'Abenobashi façon "Voie Lactée"!
Episode 4: Brûle!Le quartier marchand d'Abenobashi,façon combat "made in Hong-Kong"!
Episode 5: Exctinction!Le quartier marchand d'Abenobashi ,façon dinausaures!
Episode 6: Dans la brume!Le quartier marchand d'Abenobashi,façon polar!
Episode 7: Flash-Back!La naissance du quartier marchand magique!
Episode 8: Palpitations!Le quartier marchand d'Abenobashi,façon collège!
Episode 9: Vous pleurerez!Le rossignol de Heïankyô!
Episode 10: Abracadabra?Le quartier marchand d'Abenobashi ,façon conte de fées!
Episode 11: Décision!Le quartier marchand d'Abenobashi ,façon champ de bataille!
Episode 12: Grand renversement!Le quartier marchand d'Abenobashi, façon Hollywood!
Episode 13: Ressuscité!Le grand maitre du Yin-Yang!

Soumis par Chlo le 09 aot 2003

Générique

Générique de fin: Anata no kokoro ni

Anata no kokoro ni
Kaze ga aru nara
Soshite, sore ga
haru no kaze nara

Watashi hitori de fukarete mitai na
Itsumade mo
Itsumade mo...

Anata no kokoro ni
Sora ga aru nara
Soshite, Sore ga
Aoi sora nara

Watashi hitori de nobotte mitai na
Dokomade mo
Dokomade mo...

Datte itsumo anata wa
waratte iru dake
Soshite watashi o
Dakishimeru dake...

Soumis par Chlo le 09 aot 2003

Générique

Générique de début: Treat Or Goblins

onishibari no mi ga akakunatta
kanarina kibun wo sashihasande miru
umaretakute kita mi janai kara
shinitakunakutemo shinundarou, toka

satorikitta furi de
ikitemiru, iijanai
hito no yo wa itsumo senbiki ga kitsui kara
matomoni ikeba kizudarake
kizu wo namename ikoukana
oni wo su ni shite kuusa

Patch, patch with something red, like a maraschino cherry, and frozen cranberry.
Chut, chut with someone hot, like an equilitarian, and Yam-yngdourian.
Fad, fad with something cool, like a hidden luminary, and will-o-the-wisp, too.

kosokuna shudan de toki wo kaseide
kisanjishina hana wo matsu ma wa

Soumis par Chlo le 09 aot 2003

↑ Haut de page