Animint

  Anime & manga

 
 

Meitantei Holmes

Meitantei Holmes
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres Sherlock Holmes (français)
FormatSérie
StudioRAI / REVER / TMS
Période1984 - 1985
Épisodes26
Durée30 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffAuteur : Arthur Conan Doyle
Réalisation : Hayao Miyazaki , Kysuke Mikuriya, Marco Pagot
Scénario : Sunao Katabuchi , Tsunehisa It
Character design : Yoshifumi Kond
Direction artistique : Nizô Yamamoto
Musique : Kentar Haneda

Résumé

Sherlock Holmes assisté de son fidèle compagnon, le docteur Watson enquête sur diverses affaires dans lesquelles piétine l'inspecteur Lestrades. L'instigateur de tous ces délits est le professeur Moriarty, génie du crime qui dirige et terrifie ses deux sbires pour effectuer les bases besognes. Entre deux poursuites, Holmes et Watson logent à Baker Street, nourris et blanchis par Mme Hudson, jeune veuve de dix neuf ans.

Editions en France

K7 chez IDP - Collection complète plus éditée
DVD chez IDP - Collection complète
Popularité parmi les membres d'Animint
1 personne l'a vu
5 personnes l'ont dans leur collection

Commentaire

Metentei Holmes a laissé des traces à cause de la participation d'Hayao Myazaki à sa conception. En réalité, il a mené tout les travaux de préparation de cette coproduction italo-japonaise puis a réalisé plusieurs épisodes pilotes. Ainsi, Aoi Kougyoku (le rubis bleu) et Chisaina Irainin (la petite cliente) sont les deux premières histoires de la série dont le projet s'estompe en 1982. Il faut attendre 1984 pour que la TMS relance la conception avec un nouveau réalisateur comme Miyzaki ne fait plus partie de la maison de production. En effet, Miyazaki travaille en plein sur Kaze no Tani no Nausicaa et Meitantei Holmes est confié à Mikuriya.

Les travaux préparatoires ont donné une touche très miyazakienne à cette série. En faisant de belles entorses à l'Histoire, le grand réalisateur japonais n'a pas hésiter à inonder les épisodes de diverses machines, des avions aux dirigeables, en passant par l'automobile, les bateaux à vapeur, les sous-marins, les cuirassés, les trains et les chars d'assaut à vapeur du professeur Moriarty. Le ton des histoires reste puéril et l'atmophère est beaucoup plus légère que l'oeuvre original de Conan Doyle. Les personnages ont d'ailleurs des visages de chien à l'exception de Holmes en renard car rusé et de Moriarty en loup car méchant. Contrairement à Meitantei Conan dont le ton est plus grave et qui fait aussi des références à Sherlock Holmes, Metentei Holmes aborde les affaires de manière beaucoup plus décontractée. Les actions du professeur Moriarty sont l'occasion d'orchestrer de folles courses poursuites où se ridiculise l'inspecteur Lestrades. À cause de leur naïveté, leur orgueil et leur bêtise, les bandits nous sont rendus très sympathiques. C'est un peu la même approche effectué par Goscinny lorsqu'il créé le personnage d'Averell Dalton dans Lucky Lucke. De toute manière, Moriarty n'est pas si méchant qu'il parait et il devient même un mouton tout doux lorsqu'il vit quelques jours avec Mme Hudson.

Dans l'oeuvre originale, Holmes est loin de passer pour un homme parfait. Il reste enfermé des heures, disparait sans rien dire, est assez hautain et n'hésite pas à se droguer. Dans cet anime, il est doté aussi d'un certain nombre de défauts dont sa passion maladive pour la chimie fait partie. Il prend quelques fois du recul avec les affaires et est moins sanguin que Lestrade mais il se lance aussi souvent dans les poursuites. Miyazaki a une opinion très arrêté du personnage qu'il a voulu créér : "Aussi bien Holmes que Moriarty sont deux parfaits crétins et c'est Mme Hudson qui réussit toujours à reprendre en main les situations absurdes dans lesquelles leur médiocrités les a mis". La position est originale et est parfaitement illustrée par les deux autres épisodes rendus par Miyazaki, l'Enlèvement de Mme Hudson et surtout l'Aéropostale, où Mme Hudson devient l'héroïne. Alors que la totalité des adaptations de Sherlock Holmes la représente comme une vieille dame, le réalisateur japonais l'a imaginé jeune, romantique voire idéale. Encore une fois, nous avons droit à un personnage féminin à forte personnalité et Miyazaki aurait souhaité aller plus loin en la représentant comme une humaine et non pas comme un chien. Ses croquis préparatoires rprésentent toujours Mme Hudson comme une vrai femme d'ailleurs. Hélas pour lui, les gens de la Rai ont opposé leur véto.

De tous les apports de Miyazaki à Meitentei Holmes, seule la supérorité qu'il accorde à Mme Hudson ne sera pas reprise par le nouveau staff. La situation reste plus classique avec un méchant bête et un gentil malin. Faut-il pour autant penser qu'une fois Miyazaki parti, la série ne vaut plus rien et n'est qu'un pâle reflet des travaux du maître? Certes, le scénario perd beaucoup de son influence mais la réalisation reste en tous point remarquable. Nous considérons même que le meilleur épisode est La voleuse,épisode qui est réalisé par Mikuriya. Les angles de vue dans l'animation sont extraordinaires pour une simple production pour la télévision. Metentei Holmes est une série ancienne mais sa qualité reste exceptionnelle et elle fait partie des anime que nous pouvons revoir aujourd'hui sans craindre le manque d'animation, si courant dans les productions de la Toei de la même époque.

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 4,0
Animation : 3,7
Graphisme : 2,7
Personnages : 4,7
Histoire : 3,7
Bande son : 4,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 7

Liste des épisodes

1) Les quatre signatures
2) Le rubis bleu
3) La couronne
4) L'aéropostale
5) La petite cliente
6) Le perroquet
7) Les langoustes
8) Les trois étudiants
9) La statue d'or
10) La pierre de rosette
11) L'étalon
12) Le trésor de la mer
13) Les lingots d'or
14) Les machines volantes
15) Le dirigeable
16) La poupée
17) La disparition des pièces d'or
18) Le glaive des magiciens
19) L'image sacrée
20) Où est la mariée ?
21) La poursuite
22) Le ballon vert
23) La corde
24) Histoire de cloche
25) Le monstre de la Tamise
26) L'enlèvement de Madame Hudson

Générique

Le plus grand des détectives
Oui, c'est lui,
Sherlock Holmes, le voici.
Il habite Baker Street
Et poursuit Moriarty le méchant.

Brigand élégant,
La canne à la main,
Démasqué par Sherlock Holmes le plus malin.

Courez, courez,
Holmes et Watson,
Ne laissez pas filer le bandit.
Cherchez, cherchez,
Loupe à la main,
Les méfaits de ce gros coquin.
Et nos soucis seront bientôt finis.

Ce bandit se permet tout.
Oui messieurs, il se moque de vous.
Tous ses vols sont très osés;
La police elle-même est dépassée.
Grâce à son génie
Sherlock réussi,
Aidé par Watson son plus fidèle ami.

Courez, courez,
Holmes et Watson,
Ne laissez pas filer le bandit.
Cherchez, cherchez,
Loupe à la main,
Les méfaits de ce gros coquin.
Et nos soucis seront bientôt finis.

Soumis par jack le 28 janvier 2005

↑ Haut de page