Animint

  Anime & manga

 
 

Bokurano

Bokurano
 

Connectez-vous pour noter ou commenter cette entrée et bénéficier de recommandations personnalisées!

Fiche technique

Autres titres ぼくらの (japonais)
FormatSérie
StudioGonzo
GenreScience Fiction / Drame / Mécaniques
Période2007
Épisodes24
Durée25 min
Interêt global   aidecoeur1.gif
StaffAuteur : Mohiro Kit
Réalisation : Hiroyuki Morita
Character design : Kenichi Konishi
Direction artistique : Shigemi Ikeda
Musique : Yji Nomi

Résumé

Pendant leur camp d'été, quinze adolescents passent le temps ensemble sur la plage et découvre une grotte, où ils partent en excursion. Dedans, ils découvrent une importante installation informatique et ils rencontrent Kokopelli, l'homme qui y travaille. Il leur indique qu'il s'agit d'un projet de jeu vidéo révolutionnaire et il les invite à s'inscrire sur le prototype. Les jeunes gens finissent par tous passer leur main sur la borne d'enregistrement, qui scelle leur inscription.

Ensuite, ils perdent tous connaissance et se réveillent tous sur la plage, en se demandant s'ils ont rêvé ou pas. La nuit tombant, ils prennent le chemin du retour sans chercher à en savoir plus. Le soir même, deux robots géants surgissent dans la baie, visiblement prêts à s'affronter.

Le groupe des quinze se retrouve mystérieusement téléporter à l'intérieur d'une des géant de métal, où ils voient Kokopelli aux commandes. Tout en manoeuvrant le robot, celui-ci leur montre succinctement comment la machine fonctionne, jusqu'à ce qu'il arrive à se défaire de son adversaire. Aussi brusquement qu'ils ont été transférés sur le robots, les adolescents se retrouvent sur la plage, alors que la machine s'évanouie dans la nature.

L'apparition des géants de métal n'est pas restée inaperçue et a provoqué un grand émoi parmi la population, même si les médias restent relativement circonspects quant à la véritable nature de l'événement. Les jeunes novices, embarqués dans ce jeu vidéo hors norme, sont complètement perdus mais gardent le secret.

Une étrange créature, Dung Beetle, les contacte et les entraîne au sein de la salle de commandes du robot. Il leur indique que l'un d'entre eux est le prochain pilote pour affronter un futur ennemi. Le sort choisit Takashi Waku, le champion de foot du groupe, qui n'est pas mécontent de pouvoir jouer les héros.

Cependant, les choses tournent beaucoup plus mal dès que surgit le nouvel adversaire.

Autres ressources sur Animint

Recherches sur le net

Google: bokurano
Voilà: bokurano
Bing: bokurano
Wikipédia: bokurano
Popularité parmi les membres d'Animint
3 personnes l'ont vu
2 personnes souhaitent le voir
1 personne l'a dans sa collection

Commentaire

L'auteur du manga d'origine est Mohiro Kitoh, à qui nous devons déjà le titre Narutaru, qui a défrayé la chronique chez nous. Narutaru commence gentiment avant de plonger le lecteur dans des tableaux atroces. Pour Bokurano, Kitoh n'a aucune compassion pour ses personnages et glace l'ambiance très rapidement.

L'anime reprend le même point de départ, avec la signature du pacte par les adolescents et les premières batailles. Le scénario est habile avec de multiples possibilités ouvertes quant au dénouement. Est-ce que les héros sont endormis et ne rêvent-ils pas ? Nous n'en savons rien mais plus l'intrigue avance, plus de nouveaux éléments viennent éclairer notre lanterne.

Le rythme de l'histoire est cependant très lent et son schéma narratif quasiment ennuyeux avec tous les un ou deux épisodes, un nouveau robot à abattre, dont la tâche est confiée à un pilote différent à chaque fois. Les mastodontes se déplacent souvent comme des tortues et même si vous êtes fans de mechas, vous risquez de bailler devant des combats au ralenti.

Nous avons droit également à quelques flash-backs ou quelques arrêts sur la vie du pilote du jour. Autant, au début, cet aspect n'a pas beaucoup d'importance, avec des enfants qui ont une vie banale, autant par la suite, leur place devient parfois prépondérante. C'est d'ailleurs la marque de fabrique du titre qui détaille la vie de plus de quinze adolescents auxquels s'ajoutent d'autres personnages secondaires.

Vous avez de nombreux portraits psychologiques, où nous découvrons des histoires passées terribles mais également le vrai visage de certains, qui peut tourner à la psychopathie. Autant vous dire que si l'histoire générale ne respire pas du tout la joie, les portraits plombent complètement l'atmosphère.

Vous pouvez rajouter les dégâts collatéraux qui s'accumulent pendant les combats de robots géants, qui se déroulent parfois en plein centre ville et qui causent de nombreuses victimes. Bien entendu, les autorités commencent à s'en mêler et si les moyens conventionnels sont insuffisants pour peser dans la balance des duels de titans, le pouvoir a d'autres moyens pour agir, avec des centres de recherche secrets et des manuvres de bas étage pour espérer mettre la main sur la technologie des robots.

D'un autre côté, la noirceur exagérée de la situation et l'accumulation des malheurs, à coups de surenchère, appauvrit l'intrigue principale. Heureusement, l'histoire prend parfois une tournure un peu plus positive. C'est peut être là l'apport du réalisateur, Hiroyuki Morita, désormais célèbre pour avoir réalisé le Royaume des Chats des studios Ghibli. Morita a avoué dans son blog qu'il n'aimait pas le manga original et il a effectué quelques retouches en accord avec le mangaka.

Ce n'est pas moins dramatique pour autant mais un peu plus varié donc plus intéressant. Ce n'est que très tard dans la série anime que commencent à s'accumuler des indices pertinents sur la véritable nature et raison des combats. Là, l'intrigue devient beaucoup plus captivante et les événements cassent la succession de combats et elle privilégie vraiment les personnages et elle passe les fameux combats de mechas en arrière plan.

En conclusion, Bokurano est moins une série de mécha, qu'un titre qui joue sur le fantastique et qui accorde une énorme place aux personnages, le tout dans une ambiance morose au possible, avec quelques rayons de soleil, cependant.

Avis des membres d'Animint

Appréciation Générale : 2,8
Animation : 3,7
Graphisme : 4,3
Personnages : 3,7
Histoire : 3,0
Bande son : 4,0

Entrez vos notes

Nombre de votes : 4

Titres en relations

Bokurano (Série) [adaptation]

↑ Haut de page