Animint

  Anime & manga

 
 
“Animint traite des dessins animés japonais et du manga. Outre ce blog, le site comporte plusieurs milliers de pages de texte illustré.”

Hommage aux personnalités disparues en 2015

Par le :: Divers

2015

L'un de mes derniers articles de l'année 2015 – sinon le dernier même – est un hommage aux personnalités qui nous ont quittés en 2015 et qui travaillaient dans l'animation et les mangas. Cela concerne donc des animateurs et des mangaka, mais aussi des comédiens de doublage, des chanteurs de génériques et des réalisateurs, principalement au Japon mais aussi en France. Vous trouverez la vidéo hommage à la fin du texte.

Ils nous ont quittés en 2015

  • Nobuyuki Fujimoto † le 6 janvier 2015, à 57 ans

Le scénariste a écrit pour la série Doraemon mais également pour deux des films de a licence : Ganbare Gian et Obâchan no Omoide. Il a participé à une quinzaine de séries dont Cosmowarrior Zero, Papa Longues Jambes, Kamikaze Kaitô Jeanne ou encore le Livre de la Jungle.

  • Chikao Ohtsuka † le 15 janvier 2015, à 85 ans

Le seiyû a travaillé sur plus d'une centaine d'anime pendant sa longue carrière. Il était déjà la voix de Nezumi Otoko dans les séries de Gegege no Kitarô à la fin des années 1960. Il a été Jagi dans e premier film d'Hokuto no Ken, puis Ryuken dans les longs mtrages plus récents, et le professeur Moriarty dans Sherlock Holmes.  Ils faisait également Tora dans les OAVs d'Ushio & Tora, Joseph Joestar dans les OAVs de Jojo's Bizarre Adventure et Nurarihyon dans Nurarihyon no Mago.

  • Kazumasa Hirai † le 17 janvier 2015, à 76 ans

L'écrivain est à l'origine de 8 Man et de Genma Taisen, dont l'histoire a servi de base à Harmagedon, le film réalisé par Rintaro.

  • Origa † le 17 janvier 2015, à 44 ans

Origa Vitalyevna Yakovleva était connue pour ses interpénétrations des génériques de Ghost in The Shell Stand Alone Complex, aussi bien pour les deux séries que pour le film. Elle a également chanté dans Princesse Arete et pour Fantastic Children.

  • Shinji Ogawa † le 7 mars 2015, à 74 ans

Le seiyû a une bonne cinquantaine de rôle dans sa voxographie. Le plus connu est son personnage de Franz von Stresemann dans Nodame Candabile et on a pu l'entendre une dernière fois dans Aldnoah.Zero  en tant que Rayregalia Vers Rayvers.

  • Yoshihiro Tatsumi † le 8 mars 2015, à 79 ans

Son manga autobiographique avait l'objet d'une adaptation en film d'animation en 2011. Le mangaka était l'un des pionniers du genre Gekika.

  • Cocoa Fujiwara † le 31 mars 2015, à 31 ans

Publiée chez Square Enix depuis 1999, la mangaka est devenue particulièrement célèbre grâce à Inu x Boku Secret Service, sérialisée dans le magazine Gangan Joker de 2009 à 2014,et adapté en série télévisée en 2012.

  • Kô Kojima † le 17 avril 2015, à 87 ans

 Le mangaka a publié plusieurs titres mais il s'est distingué avec Sennin Buraku, qu'il a dessiné de 1956 à 2014, et qui a battu le record de longévité pour un manga sérialisé dans un magazine. Même Doraemon est derrière.

  • Kazuya Tatekabe † le 18 juin 2015, à 80 ans

Il a été la voix de Gian dans Doraemon pendant plus de 25 ans, jusqu'en 2005. Parmi ses nombreux rôle, il a été aussi Tonzura dans la série Yatterman, dont il a d'ailleurs chanté plusieurs génériques.

  • Toshifumi Takizawa † le 22 juin 2015, à 61 ans

Crédité sur la rédaction d'e-conte sur plusieurs anime tels que Black Butler, Armored Trooper Votoms, quelques volets Gundam ou encore Inazuma Eleven, il a été réalisateur à part entière sur les séries Samurai Seven et Dirty Pair.

  • Hidehito Ueda † le 28 juin 2015, à 61 ans

Il a travaillé sur plus de 70 titres, parmi lesquels il a officié en tant que réalisateur sur A.D. Police, H2 ou encore le téléfilm Lupin III de 2004, Nusumareta Lupin.

  • Hiroyuki Kinoshita † le 3 juillet 2015, à 48 ans

Embauché chez Toei Animation en 2004, il a occupé les postes de responsable de l'entreprise au bureau de Hong Kong mais aussi en France et aux États Unis.

  • Pierre Fromont † le 15 septembre 2015, à 90 ans

Grand nom du doublage en France, ses prestations dans les séries japonaises ont été plus rares, avec notamment Cargou dans Cobra et surtout l'omniprésent commentateur dans les matches d'Olive et Tom.

  • Kôji Miyata † le 22 octobre 2015, à 34 ans

Le mangaka a été publié pour la première fois en 2007 chez Kadokawa et a enchaîne un certain nombre de one-shots et de séries courtes, tels qu'Utatane Hime et Yome ga Kore na Monde.

  • Miyu Matsuki † le 27 octobre 2015, à 38 ans

Elle a eu une dizaine de génériques à son actif et a participé au doublage de plus d'une centaine d'anime. Elle a été Isumi Saginomiya dans Hayate the Combat Butler, Yoshinoya-sensei dans Hidamari Sketch et le sceptre magique Magical Sapphire dans Fate/kaleid liner Prisma Illya.

  • Haruko Kato † le 5 novembre 2015, à 92 ans

Finalement peu impliquée dans les doublages d'anime, elle a cependant participé à deux films du Studio Ghibli. Elle a prêté sa voix à  "Madame" dans Kiki la petite sorcière et elle a doublé Madame Suliman dans Le Château Ambulant.

  • Jinpachi Mori † le 21 novembre 2015, à 57 ans

Le scénariste a débuté en 1988 chez Shogakukan avec l'histoire du manga Kasai no hito. Dans les années 1990, il a collaboré avec Jirô Taniguchi sur Benkei in N.Y. puis il a enchaîné des travaux avec divers dessinateurs dont Kanji Yoshikai sur Tajikarao.

  • Sumiko Shirakawa † le 27 novembre 2015, à 80 ans

Elle a eu une trentaine de rôles dans les anime, dont Sid, le petit frère de Tom dans Tom Sawyer, mais elle reste principalement connue pour avoir longtemps doublé Dekisugi dans Doraemon et Nakajima-kun dans Sazae-San. Pour ce dernier, elle tenait le rôle sans discontinuer depuis 1965, juste quasiment à sa disparition. En 2014, elle avait participé au doublage de l'épisode 12 de la 2e saison de Space Dandy.

  • Shigeru Mizuki † le 30 novembre 2015, à 93 ans

Il est célèbre pour ses univers fantastique et parmi ses titres, on peut citer Kitarô le Repoussant ou encore NonNonBâ remarqué à Angoulême en 2007. Sa ville natale Sakaiminato abrite un musée consacré à ses mangas et surtout une route bordée par 120 statues de bronze à l'effigie des yokaï, dont il était le grand spécialiste.

Un autre aspect de son oeuvre concerne son témoignage et son approche critique vis-vis du Japon pendant la Seconde Guerre Mondiale, qu'il a vécue et qui lui a valu la perte de son bras gauche, alors qu'il était gaucher.

Il avait commencé sa carrière de mangaka à la fin des années 1950 et n'avait pas arrêté quasiment jusqu'à sa mort, générant une production plus que conséquente.

  • Akiyuki Nosaka † le 9 décembre 2015, à 85 ans

Il est connu pour sa nouvelle Le Tombeau des Lucioles, qui a été adaptée, entre autres, par Isao Takahata dans le long métrage d'animation éponyme en 1988 produit par le studio Ghibli.

Discuter de ce billet sur le forum - - Laisser un commentaire »

Voir aussi

Ils nous ont quittés en 2013
Hommage aux personnalités disparues en 2014

Cet article vous a plu?

Faites-le connaître ou votez pour cet article sur les sites suivants :

  • anime manga aggregator sama
  • Partager sur del.li.cious
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google

Ajoutez votre commentaire:

Merci de bien vouloir soigner votre orthographe et de proscrire le style SMS.


Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

 

↑ Haut de page